SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Initiative franco-allemande pour Tchernobyl - Projet santé


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Rapport DRPH/2006-05 / Coordonnateur : Margot Tirmarche

Type de document > *Rapport/contribution à GT (papier ou CD-Rom)

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SRBE/LEPID, IRSN/DRPH/SER/UES

Auteurs > MANSOUX Hilaire, RUTSCHKOWSKY Nathalie, TIRMARCHE Margot, VALENTY Madeleine

Date de publication > 09/05/2006

Résumé

Les travaux menés dans le cadre de l'Initiative franco-allemande (IFA) sur la santé des populations exposées aux rayonnements ionisants se sont concentrés sur les principaux indicateurs de santé utiles pour l'étude de l'incidence excédentaire de cancers après une période de latence relativement longue.

 
Aucune différence nette des tendances d'incidence de leucémie n'a été mise en évidence entre les régions exposées et les régions non exposées d'Ukraine, du Bélarus et de Russie.


S'agissant des tumeurs solides, les taux d'incidence ont présenté les mêmes tendances d'augmentation au fil du temps quelque soient les régions étudiées.
En revanche, les travaux ont montré une nette augmentation du taux d'incidence des cancers de la thyroïde dans les régions exposées, notamment chez les personnes âgées de moins de dix ans au moment de l'accident. Au Belarus, le registre national des cancers a permis de mettre en évidence un nombre très élevé de cancers de la thyroïde, dès le début des années 1990 chez les enfants âgés de moins de 15 ans et une nette augmentation de ces cancers, depuis 1998, dans la tranche des 15/29 ans. Ainsi, pour cette population exposée, le risque de cancer de la thyroïde continue à s'exprimer 20 ans après l'accident.


En outre, aucune différence tangible du point de vue des tendances entre régions exposées et non exposées n'a été mise en évidence pour les malformations congénitales.


Les équipes impliquées dans ce travail ont été les suivantes :

  • Ukrainian Research Institute of Oncology of Academy of Medical Sciences oh the Ukraine - Kiev, Ukraine
  • Institute of Nutrition (URIN) - Kiev, Ukraine
  • Research Centre for Radiation Medicine (RCRM) – Kiev, Ukraine
  • Medical Radiological Research Center of RAMS - Kaluga region Russia
  • Belarussian Center for Medical Technologies, Computer Systems, Administration and Management of Health (BELCMT) - Minsk, Belarus
  • Belarussian Institute for the Protection of Motherhood and Childhood - Minsk, Belarus
  • Institute of Power Engineering Problems - Minsk, Belarus
  • Research Institute for Haematology and Blood Transfusion - Minsk, Belarus
  • Institute for Hereditary Diseases (BIHD)- Minsk, Belarus

 

La coordination fut assurée par P. Veger de 1997 à 2001 et Margot Tirmarche (IRSN) de 2002 à 2004, en collaboration avec le Professeur Albrecht Kellerer de l’Université de Munich.

Les scientifiques français et allemands impliqués dans le projet furent :

  • Susanne Becker / Université de Munich 
  • Bertrand Gagnière / CIRE Ouest - Rennes 
  • Albrecht Kellerer / Université de Munich 
  • Reinhild Pott-Born / Université de Munich 
  • Nathalie Rutschkowsky / IRSN/ Relations Internationales 
  • Madeleine Valenty / IRSN/ Laboratoire d’Epidémiologie
  • Hilaire Mansoux / IRSN/ Unité d’Expertise des Sources
  • Brigitte Franc / Hôpital Ambroise Paré – Boulogne 
  • Elisabeth Robert-Gnansia / Institut européen de Génomutation
  • André Briend / CNAM – Paris