SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Causes de décès des travailleurs actifs de la COGEMA.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

M. Valenty, M. Tirmarche, N. Mitton, D. Laurier, J.M. Gelas, Rev Epidemiol Santé Publique, 2003, 51 : 461-468.

Type de document > *Article de revue

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SRBE/LEPID

Auteurs > LAURIER Dominique, TIRMARCHE Margot, VALENTY Madeleine

Date de publication > 10/04/2003

Résumé

Position du problème : La surveillance de populations exposées à des risques professionnels fait en général ressortir un déficit de décès par rapport à la population nationale, appelé "effet travailleur sain". Cet effet a été constaté en particulier dans les études antérieures sur les travailleurs de l'industrie nucléaire. L'objectif de notre étude transversale a été d'analyser la mortalité au sein d'une population de travailleurs, et d'évaluer l'impact du choix de la population de référence dans l'estimation des Ratio Standardisés de Mortalité (SMR).

Méthodes : L'étude porte sur les travailleurs statutaires de la branche métallurgie de la COGEMA, âgés de 25 à 64 ans,pendant la période 1980-1995 sur les deux régions (région Nord- La Hague; région Sud- Cadarache, Marcoule, Miramas et Pierrelatte). Pour tenir compte de la variabilité géographique de la mortalité et de la différence de mortalité entre une population active et une population inactive, nous avons utilisé plusieurs populations de référence : la population nationale, la population régionale, la population nationale "active non agricole" (exclusion des agriculteurs, non représentés à la COGEMA, et des inactifs), et la population régionale "active non agricole".

Résultats : Nous avons constaté une augmentation des SMR en utilisant une référence régionale "active non agricole"par rapport à la référence nationale.Chez les hommes, huit pathologies présentaient un déficit de mortalité significatif avec la référence nationale, seulement deux pathologies avec la référence régionale "active non agricole".

Conclusion : l'utilisation d'une population de référence plus proche de la population d'étude permet de diminuer l'"effet travailleur sain dans l'analyse de la mortalité des travailleurs d'AREVA-COGEMA.