SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Exposition au radon domestique et risque de cancer du poumon : résultats des études épidémiologiques française et européenne


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Titre du congrès :SFRP Ville du congrès :Nantes Date du congrès :14/06/2005

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SRBE/LEPID

Auteurs > BAYSSON Hélène, BILLON Solenne, CATELINOIS Olivier, TIRMARCHE Margot

Date de publication > 16/06/2005

Résumé

Le risque de cancer du poumon associé à l’exposition domestique au radon a fait l’objet de nombreuses études épidémiologiques au cours des dernières décennies. La plupart de ces études suggèrent une augmentation du risque de décès par cancer du poumon associé à l’exposition domestique au radon. Cependant, en raison du manque de puissance statistique de la plupart d’entre elles, un risque significativement élevé est rarement mis en évidence.
De fait, une analyse conjointe des études cas-témoins nord-américaines et chinoises en milieu domestique a été publiée en 2003 par Lubin [Lubin, 2003]. Cette étude permet de vérifier l’extrapolation des risques obtenus à partir du suivi des cohortes de mineurs d’uranium fortement exposés au radon, aux domaines des faibles expositions rencontrées dans l’habitat. En 2004, une étude cas-témoins française menée par le laboratoire d’épidémiologie de l’IRSN a été publiée dans la revue Epidemiology [Baysson et coll., 2004].
Les données de cette étude ont été reprises dans le cadre d’une analyse conjointe des études cas-témoins européennes elle-même publiée dans la revue British Medical Journal en 2004 [Darby et coll., 2004]. L’objectif de cette communication est de présenter les connaissances acquises à travers ces deux études sur le risque de cancer du poumon associé à l’exposition domestique au radon et plus généralement aux produits de désintégration radioactive du gaz radon en tenant compte de la consommation tabagique.