SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Réunion scientifique "Microenvironnement de l'hématopoièse et cellules souches" par Pierre Chabord, Université de Tours.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Conférence organisée par Dominique Thierry et animée par Pierre Chabord, Université de Tours, à l'IRSN, le 19 mars 2004.

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DRPH/SRBE/LTCRA

Auteurs > THIERRY Dominique

Date de publication > 19/03/2004

Résumé

Pierre Charbord est Directeur de Recherche Inserm au Laboratoire d'Hématopoïèse, Faculté de Médecine Tours .
On a longtemps considéré que les cellules souches adultes avaient une capacité de différenciation limitée à leur tissu d’origine. Ce concept a évolué grâce à des travaux récents. Il apparaît actuellement que les cellules souches de l’adulte, qui existent dans la plupart des organes, jouent un rôle dans leur régénération permanente. Les cellules souches sont donc potentiellement très intéressantes pour traiter les lésions tissulaires. Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) sont une catégorie de cellules souches de l’adulte, qui sont localisées principalement dans la moelle osseuse. Les CSM peuvent se différencier en différentes lignées cellulaires comme l’os, le cartilage, le tissu adipeux, le muscle et d’autres tissus conjonctifs. Si la différenciation stromale est particulièrement intéressante, du point de vue hématologique, les différenciations ostéoblastiques et chondrogéniques et myogéniques sont d'un grand intérêt pour le traitement des diverses aplasies tissulaires. Pierre Charbord a présenté un ensemble de travaux de biologie moléculaire et cellulaire mettant en lumière l'origine des capacités de pluripotence des cellules souches mésenchymateuses notamment en comparant celle-ci à d'autres cellules d'origine néonatale ou fœtale. Il a également présenté un modèle de prolifération et différenciation pour ces cellules.

Plus d'informations