SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Mechanical threshold of cementitious materials at early age


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Titre de la revue : Materials and Structures Volume : 38 N° : 277 Pagination : 299-304 Date de publication : 01/04/2005

Type de document > *Article de revue

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/DESTQ/DICST

Auteurs > BENBOUDJEMA Farid, TORRENTI Jean-Michel

Date de publication > 01/04/2005

Résumé

Au jeune âge, les caractéristiques mécaniques du béton, telles que le module d'Young, suivent une évolution rapide. Si les déformations sont gênées, ou s'il existe des gradients de déformation, des contraintes de traction sont générées et il y a un risque de fissuration. La variation au module d'Young en fonction du degré d'hydratation est un paramètre majeur pour la modélisation de ce phénomène. Dans cette évolution, un seuil d'hydratation en deçà duquel la rigidité du béton est négligeable doit être pris en compte. Pour des pâtes de ciment, un modèle simplifié d'hydratation montre que la percolation des phases solides dépend du rapport eau sur ciment, ce qui est en accord avec les résultats expérimentaux. Pour les mortiers et les bétons, la présence des granulats a pour conséquence que la percolation de la fraction solide est observée même pour un degré d'hydratation nul. C'est pourquoi nous introduisons un autre paramètre : la cohésion due aux hydrates formés. En introduisant notre modèle dans un code de calcul aux éléments finis (CAST3M), nous montrons que le seuil d'hydratation du module d'Young du mortier est pratiquement indépendant du rapport eau sur ciment, ce qui est en accord avec les résultats expérimentaux.

Texte complet