SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

CARACTERISATION DES AEROSOLS EMIS LORS D’UN INCENDIE


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

F.X. Ouf (1,2), A. Coppalle (2), J. Vendel (1), M.E. Weill (2), CFA 2003 - 19ème Congrès Français sur les Aérosols, 10-11 décembre 2003, Paris. (1) Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire DPEA/SERAC Laboratoire de Physique et Métrologie des Aérosols et du Confinement BP 68, 91192 Gif-sur-Yvette Cedex (2) UMR 6614 CORIA Site universitaire du Madrillet – Avenue de l’université BP 12 76801 Saint Etienne du Rouvray Cedex

Résumé

L’incendie est un sujet constamment d’actualité (feux de forêts de cet été, recherche sur la protection incendie) et la compréhension des phénomènes physiques qui lui sont liés est indispensable au développement des moyens d’intervention adaptés. La difficulté dans la compréhension des incendies réside dans les conditions extrêmes rencontrées et la nécessité d’effectuer des prélèvements représentatifs dans ces conditions. Afin de mieux appréhender les phénomènes de combustion et de contrôler leurs émissions polluantes, de nombreuses études ont été menées sur l’aérosol de combustion. Notre étude se place dans le cadre d’un hypothétique incendie dans une installation nucléaire. Dans cette hypothèse, le confinement de l’installation doit être conservé à l’aide de filtres à Très Haute Efficacité mais un contrôle judicieux des conditions de ventilation doit aussi empêcher une propagation de cet incendie. L’objectif de cette étude est de déterminer les propriétés physiques des suies hors flamme. La granulométrie, la concentration, la morphologie, la densité et les propriétés optiques des suies sont des données actuellement très controversées et une uniformisation des connaissances sur ce point est donc nécessaire. La mise en place de corrélations entre la nature du combustible et les propriétés des suies est un des buts de cette étude. Nous tenterons de plus de souligner l’importance des paramètres inhérents à la combustion et au milieu de transfert sur l’évolution des suies hors flamme.