SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Etude en laboratoire et sur le terrain du système CALTOOL;


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

S. Fauvel, G. Basso, O.Witschger, Congrès français sur les aérosols CFA'2002, 11-12 décembre 2002, Paris.

Résumé

Les conditions d’exposition aux aérosols sur un poste de travail se distinguent par une source de contamination proche de l’individu et un environnement aéraulique caractérisé par des vitesses d’air faibles. Afin de faciliter l’évaluation des performances des échantillonneurs individuels de la fraction inhalable d’un aérosol sur un poste de travail, un système dénommé CALTOOL (CALibration TOOL) a été développé dans la cadre d’une étude européenne. CALTOOL est un échantillonneur dont la géométrie simplifiée, basée sur un torse, des épaules et une tête humaine, comporte un orifice d’aspiration circulaire de 15 mm de diamètre. Cet orifice de référence est localisé au niveau de la bouche et le prélèvement est réalisé grâce à une pompe ayant un débit constant de 20 l/min. Les échantillonneurs individuels d’aérosol à évaluer sont positionnés sur le torse simplifié de CALTOOL et leurs résultats de concentration comparés à ceux obtenus avec l’orifice de référence. Les premières expériences conduites en laboratoire dans le cadre de l’étude européenne ont montré que l’efficacité de prélèvement de l’orifice de référence de CALTOOL est équivalente à celle de l’orifice de référence d’un mannequin aux dimensions anthropométriques et référencé. De plus, son efficacité suit correctement la courbe d’inhalabilité en air calme proposée par Aitken et al. (1999). Afin de confirmer les premiers résultats obtenus, nous avons mesuré les performances d’échantillonnage de CALTOOL pour des diamètres aérodynamiques de particules compris entre 5 à 35 micromètres dans l’installation CEPIA, suivant la méthodologie que nous avons développée pour mesurer l’efficacité en air calme d’échantillonneurs individuels (Witschger et al., 2001). Nous avons pu ainsi comparer les efficacités d’échantillonnage de CALTOOL, de préleveurs positionnés sur CALTOOL, et de préleveurs en situation isolée. Ces résultats ont été confrontés aux courbes décrivant l’inhabilité et les biais existants ont été calculés. Parallèlement, des expériences ont été conduites sur différents postes de travail. Elles ont permis d’obtenir des résultats de terrain que nous pouvons comparer aux mesures en laboratoire. Ce travail a été mené en collaboration avec l'INRS.