SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Caractérisation physico-chimique des aérosols émis lors du décapage de peintures par laser


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :


Titre du congrès :CFA 2007/2008 - 23ème Congrès Français sur les Aérosols
Ville du congrès :Paris
Date du congrès :16/01/2008

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés > ablation laser, nanoparticules

Unité de recherche > IRSN/DSU/SERAC/LPMA

Auteurs > DECOBERT Guy, DEWALLE Pascale, HERVE Philippe, VENDEL Jacques, WEULERSSE Jean-Marc

Date de publication > 16/01/2008

Résumé

Un procédé de décontamination de surface, l'ablation par laser, est ici considéré. Cette technologie est prometteuse pour le décapage de peintures. Elle est automatisable, précise et engendre peu de déchets. Néanmoins, son utilisation conduit à l'émission d'aérosols pouvant présenter des inconvénients pour l'efficacité du procédé mais aussi un risque pour la santé des opérateurs. Il est nécessaire de les étudier pour l'industrialisation du procédé et, d'un point de vue plus fondamental, afin d'obtenir une meilleure compréhension de l'interaction laser-peinture. Des expériences de caractérisation des particules ont permis de montrer que, lors de l'ablation à 532 nm en régime nanoseconde d'une peinture acrylique verte, l'aérosol produit est composé, en nombre, essentiellement de nanoparticules mais aussi de particules submicroniques. Deux morphologies bien distinctes ont été mises en évidence : des agrégats et des sphères. Ces particules proviennent de deux mécanismes de formation différents. Les agrégats nanométriques résultent de la vaporisation du polymère et d'un mécanisme de coagulation, les particules sphériques submicroniques, probablement de l'éjection du pigment TiO2. Des mesures in-situ de l'intensité transmise et diffusée par le nuage de particules au cours de son expansion ont également été effectuées afin d'appuyer les mécanismes proposés.