SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Mesure de l'efficacité de filtration des particules nanométriques


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :


Titre du congrès :CFA 2006 - 22ème Congrès Français sur les Aérosols
Ville du congrès :Paris
Date du congrès :29/11/2006

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés > ventilation et filtration, aérosols-physique, filtration

Unité de recherche > IRSN/DSU/SERAC/LPMA

Auteurs > MERCIER F., MICHIELSEN Nathalie

Date de publication > 30/11/2006

Résumé

Les média filtrants sont de différentes natures, filtres à fibres, filtres membrane. Parmi ces différents médias, seules les efficacités des filtres à fibres et des filtres membrane à pores capillaires, avec des caractéristiques physiques connues, peuvent être déterminées théoriquement (Lee et Liu 1982 ; Spurny 1969 respectivement). Des expériences récentes, Balazy et al. (2004) et Van Gulijk et al. (2004), montrent une baisse d'efficacité des filtres à fibres pour des particules de taille inférieure à 25 nanomètres, qui, d'après les auteurs, pourrait s'expliquer par un rebond thermique qui n'est pas pris en compte dans les modèles d'efficacité des filtres. Une étude est actuellement menée à l'IRSN pour confirmer ou infirmer cette hypothèse. Après avoir décrit le banc d'essai permettant de mesurer l'efficacité de filtration de différents types de média filtrants pour une gamme d'aérosols comprise entre 3 et 40 nm, nous présentons les premiers résultats obtenus et nous les comparons aux valeurs théoriques et aux résultats expérimentaux trouvés dans la littérature. Nos résultats nous amènent à ne pas retenir l'hypothèse du rebond thermique comme phénomène responsable de la baisse d'efficacité des filtres qui résulterait de l'influence de la charge électrique de l'aérosol employé.