SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Mise en service à l'IRSN d'une nouvelle station d'essais baptisée STARMANIA.


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Revue "Salles propres", Novembre 2002, pages 32 à 35.

Type de document > *Article de revue

Mots clés > ventilation et filtration, ventilation

Unité de recherche > IRSN/DSU/SERAC/LECEV

Auteurs > BOUILLOUX Laurent

Date de publication > 01/11/2002

Résumé

En matière réglementaire, l’évaluation du degré de résistance des éléments de construction face au développement de situations accidentelles et en particulier l’incendie, fait l’objet de référentiels nationaux et européens. Parmi ces produits et éléments de construction, nombre d’entre eux interviennent directement dans les équipements nécessaires à l’établissement de la sectorisation dans de nombreux domaines industriels, auquel vient s’ajouter le maintien du confinement des substances dans le domaine nucléaire. De ce fait, les principaux acteurs du nucléaire ont développé des spécifications techniques qui définissent les exigences en matière de situations accidentelles, propres au milieu nucléaire. Néanmoins, ces spécifications s’inspirent largement des méthodes d’évaluation des performances de résistance au feu décrites dans les textes français et européens. Cependant, la réalisation d’expériences et de simulations numériques, menées en particulier à l’IRSN, a montré que des connaissances restaient à acquérir pour la caractérisation de certains équipements soumis à des contraintes spécifiques au milieu confiné. Ainsi, la caractérisation du comportement aéraulique d’équipements face à des contraintes de pression ou d’humidité relative représentatives de situations accidentelles n’a jusqu’à ce jour peu ou pas fait l’objet d’études et cela essentiellement en raison de l’absence de moyens expérimentaux. C’est dans ce cadre que la station d’essais STARMANIA a été réalisée sur le site de Saclay de l’IRSN. La station d’essais STARMANIA est un banc aéraulique spécialement dimensionné pour permettre la détermination de la résistance mécanique et des débits de fuite gazeux et aérosols d’équipements de confinement et de sectorisation en dehors du domaine connu d’utilisation. Un ventilateur spécifique du mode de fonctionnement à simuler (accidentel ou dégradé) couplé ou non à un organe de chauffage et à un humidificateur permet d’imposer sur un équipement-test des contraintes de pression, de température ou d’humidité relative. La régulation des contraintes appliquées sur l’équipement-test passe par l’emploi d’un by-pass. Le programme expérimental de la station d’essais STARMANIA porte sur l’ensemble des équipements qui constituent le confinement statique et dynamique d’une installation nucléaire et repose sur le dimensionnement d’un caisson d’essai spécifique de l’équipement à tester. La mise en service de la station d’essais STARMANIA est intervenue en décembre 2001 et les équipements de type clapets coupe-feu et portes coupe-feu composent les premières campagnes expérimentales débutées en janvier 2002.