SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Performances des filtres plissés à très haute efficacité en fonction de l’humidité relative de l’air


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Aurélie Joubert, thèse de doctorat de la faculté des sciences de l'Institut national polytechnique de Lorraine ; Ecole Doctorale RP2E (ressources procédés produits environnement) ; Spécialité : génie des procédés et des produits ; 190p, soutenue le 13 novembre 2009.
ISRN/IRSN-2010/125

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés > filtre THE, filtration THE, filtre plissé, perte de charge, efficacité, hygroscopicité, humidité relative

Unité de recherche > IRSN/DSU/SERAC/LECEV

Auteurs > JOUBERT Aurélie

Date de publication > 13/11/2009

Résumé

Les filtres plissés à très haute efficacité (THE) sont utilisés pour le maintien du confinement des substances radioactives dans les installations nucléaires ; ils constituent ainsi un des éléments sensibles de la sûreté nucléaire. Certains scénarios accidentels, comme l’apparition d’une brèche sur une tuyauterie avec relâchement de vapeur, peuvent conduire à une forte augmentation de l’humidité relative de l’effluent gazeux filtré. Ces travaux permettent de pallier le manque de données analytiques dans la littérature concernant le comportement des filtres plissés THE, en termes de variations de leur perte de charge et de leur efficacité, en cas d’exposition à un débit d’air humide non saturé.
Des expériences de colmatage de filtres ont été réalisées sur un banc d’essais à l’aide de deux aérosols : un aérosol non-hygroscopique micronique d’alumine et un aérosol hygroscopique submicronique de chlorure de sodium. Les résultats ont mis en évidence que l’influence de l’humidité durant le colmatage d’un filtre THE dépend de plusieurs paramètres : la géométrie du filtre (plane ou plissée), la granulométrie et la nature hygroscopique de l’aérosol de colmatage et enfin, le temps d’interaction entre l’aérosol et l’air humide. Des mesures d’efficacité des filtres plissés vierges et à différents degrés de colmatage, réalisées avec l’aérosol normalisé d’uranine, se sont également révélées sensibles à la présence plus ou moins importante d’humidité relative dans l’air. Enfin, l’ensemble des résultats a permis d’élaborer une approche empirique d’estimation de l’évolution de la perte de charge d’un filtre THE ; le modèle qui en résulte est applicable durant la formation sous humidité d’un gâteau de particules sans réduction de la surface de filtration.