SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

La réponse inflammatoire aiguë intestinale induite par l'irradiation abdominale est atténuée par un inhibiteur de la voie de transcription NF-kB


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :


Titre du congrès :Journées Francophones de Pathologie Digestive
Ville du congrès :Paris
Date du congrès :02/04/2005
Titre de la revue : Gastroenterologie Clinique et Biologique 29 supplement 1 Pages : A49

Type de document > *Congrès/colloque

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN

Auteurs > BENDERITTER Marc, GREMY Olivier, LINARD Christine

Date de publication > 01/05/2005

Résumé

La genèse de dommages intestinaux, à long terme, aux tissus sains consécutifs à la radiothérapie est un processus complexe. L'identification d'une cascade d'événements, et en particulier de productions de molécules inflammatoires, supplante le concept classique que les effets tardifs (entérite, fibrose) observés sont des phénomènes distincts et séparés des effets aigus (diarrhées, douleur). La production de cytokines étant régulée par l'activation de leur transcription, nous avons évalué l'efficacité d'un inhibiteur de l'activation du facteur de transcription NF-kB impliqué dans la régulation de l'expression des cytokines et des chimiokines pro-inflammatoires ainsi que dans les mécanismes anti-apoptotiques.