SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Les effets biologiques des expositions chroniques à des radionucléides et leurs impacts sur la santé

(janvier 2011)

DES RECHERCHES permettant d'évaluer les risques liés à des radionucléides et leurs impacts sur la santé

Le programme de recherche expérimentale ENVIRHOM-Santé ou Comprendre les effets d’une contamination chronique à faibles doses de radionucléide sur la santé

Le cerveau : un nouvel organe cible de l’uranium

Le système de détoxication des xénobiotiques est-il affecté par une exposition chronique à l’uranium ?

Ingestion chronique de césium 137 en situation post-accidentelle

Exposition chronique au césium 137 : Etudes expérimentales et épidémiologiques

La métabolomique : Application en radiotoxicologie

Les perspectives du programme ENVIRHOM-Santé

DES RECHERCHES permettant d'évaluer les risques liés à des radionucléides et leurs impacts sur la santé


Patrick GOURMELON
directeur de la radioprotection de l'homme à l'IRSN

éditorial

Le système international de protection contre les rayonnements ionisants1 repose essentiellement sur une relation de proportionnalité sans seuil, entre la dose reçue et la probabilité d’apparition d’un cancer radio-induit. Les effets biologiques et sanitaires, autres que les cancers, sont considérés comme étant des effets déterministes dont la gravité dépend de la dose et dont le risque d’occurrence n’est escompté que pour des doses supérieures à certaines valeurs seuils.

Dans le domaine des faibles et des très faibles doses2 inférieures à ces valeurs seuils, ces effets autres que les cancers ne sont donc pas pris en considération par le système international de radioprotection. Certaines données épidémiologiques récentes suggèrent cependant, sans pouvoir le démontrer, que certains effets autres que les cancers comme les maladies cardiovasculaires pourraient apparaître aux faibles doses. Il demeure aujourd’hui un déficit de connaissances, notamment expérimentales, sur l’existence d’effets biologiques et sanitaires autres que le risque de cancérisation aux faibles doses, connaissances qui permettraient d’étayer ces hypothèses de nature épidémiologique.

L’objectif du programme de recherche ENVIRHOM-Santé est de mieux connaître la nature et l’importance des effets biologiques de type non-cancéreux lors d’une exposition chronique à des radionucléides. Ce programme scientifique permet de répondre par ailleurs au questionnement sociétal récurrent sur les effets des expositions chroniques représentatives de l’exposition d’une population en général. Ce dossier thématique présente les principaux résultats obtenus jusqu’ici dans le cadre de ce programme, résultats qui ont fait l’objet de plus de 50 publications. Pour l’avenir, ces travaux ont vocation à se poursuivre dans le cadre de l’initiative MELODI (Multidisciplinary European Low Dose Initiative), plate-forme de recherche européenne qui permettra de développer les synergies entre les différentes équipes contribuant à l’amélioration des connaissances scientifiques sur les effets des faibles doses de rayonnements ionisants.     

 ____________________________________

(1) Les directives et les Normes fondamentales de la radioprotection sont basées sur les analyse de l’UNSCEAR (United nations scientific committtee on the effects of atomic radiation) et les recommandations de la CIPR (International commission on radiological protection).

(2) Les médecins appellent faibles doses des expositions inférieures à une centaine de millisieverts  (mSv) et très faibles doses des expositions de quelques mSv, comparables à celles auxquelles sont naturellement soumis les êtres vivants.

 Téléchargement du dossier de presse du 2nd International workshop de la plate-forme MELODI (octobre 2010) : Où en est la recherche sur les faibles doses ?

 

 

Fermer

Envoyer à un ami

Les coordonnées que vous indiquez dans cette page sont à usage unique et ne sont pas conservées.

Emails de vos destinataires :  

Signez avec votre nom :  

Précisez votre adresse email :   

Joindre un message :

Souhaitez-vous recevoir une copie de ce mail ?

Envoyer

Annuler