SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Les effets biologiques des expositions chroniques à des radionucléides et leurs impacts sur la santé

(janvier 2011)

DES RECHERCHES permettant d'évaluer les risques liés à des radionucléides et leurs impacts sur la santé

Le programme de recherche expérimentale ENVIRHOM-Santé ou Comprendre les effets d’une contamination chronique à faibles doses de radionucléide sur la santé

Le cerveau : un nouvel organe cible de l’uranium

Le système de détoxication des xénobiotiques est-il affecté par une exposition chronique à l’uranium ?

Ingestion chronique de césium 137 en situation post-accidentelle

Exposition chronique au césium 137 : Etudes expérimentales et épidémiologiques

La métabolomique : Application en radiotoxicologie

Les perspectives du programme ENVIRHOM-Santé

Ingestion chronique de césium 137 en situation post-accidentelle


Jean-Marc Bertho, Yann Gueguen

chercheurs au Laboratoire de radiotoxicologie expérimentale

La radiotoxicité du césium 137

fiche radionucélide du Césium-137

Le césium 137 est un radionucléide d'origine exclusivement anthropogénique1, qui a été relâché dans l'environnement en très grandes quantités à la suite d'accidents (Accident sur le site nucléaire soviétique de Mayak dans les années 502, explosion du réacteur n°4 à Tchernobyl en 19863 et accident de source de Goiânia en 19874) ou des essais nucléaires aériens, en particulier dans les plaines du Kazakhstan.

Du fait de sa solubilité élevée, ce radionucléide diffuse dans la géosphère et la biosphère et est retrouvé dans les chaines alimentaires conduisant à l'homme. De plus, du fait de la période radioactive longue du césium-137 (30,2 ans) et de son temps de clairance5 élevé (10 à 25 ans selon la nature des sols), il constitue la principale source d'exposition à long terme des populations vivant sur les territoires contaminés, que ce soit par irradiation externe ou par ingestion. De fait, plusieurs études montrent une corrélation entre la charge corporelle en césium-137 et sa quantité ingérée (Handl et al., 2003, Takatsuji et al., 2000), qui est elle-même en relation avec le niveau de contamination du territoire considéré. Ce type de situation d'exposition par ingestion chronique de césium-137 pourrait donc conduire, du fait de la radiotoxicité de ce radionucléide, à l'apparition d'effets biologiques chez les populations exposées.

Les conséquences de ce type de situation d'ingestion chronique restent mal connues, tant sur le plan de la biocinétique des radionucléides que sur le plan des effets biologiques potentiels. Un ensemble d'études sur les effets du césium-137 a donc été réalisé au Laboratoire de radiotoxicologie expérimentale de l'IRSN, dans le cadre du programme ENVIRHOM.

Fermer

Envoyer à un ami

Les coordonnées que vous indiquez dans cette page sont à usage unique et ne sont pas conservées.

Emails de vos destinataires :  

Signez avec votre nom :  

Précisez votre adresse email :   

Joindre un message :

Souhaitez-vous recevoir une copie de ce mail ?

Envoyer

Annuler