SharePoint
Aide
 

Pollution accidentelle par du tritium à Saint-Maur-des-Fossés (94) et Bondoufle (91)

Résultats des investigations menées à Bondoufle

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Le tamis moléculaire identifié comme étant à l'origine de la contamination au tritium sur le site de l'entreprise 2M PROCESS à Saint-Maur-des-Fossés avait préalablement transité par la société Etudes et Diffusion, installée à Bondoufle (91), où des essais avaient été réalisés début 2010.

L'’IRSN est donc intervenu, dès le 5 novembre 210, sur le site de Bondoufle pour effectuer une première cartographie radiologique.

Les résultats de cette intervention indiquaient :

  • une absence de contamination surfacique labile en tritium mesurable sur des frottis réalisés sur les surfaces intérieures du bâtiment et à l’extérieur ;
  • une absence de contamination en tritium des prélèvements de terres réalisés à l’extérieur ;
  • une activité significative d’un échantillon de végétaux (157 Bq/kg) prélevé près d’une porte de sortie de l’atelier, pouvant correspondre à un marquage résiduel en tritium rejeté lors des essais effectués sur le site avec le tamis moléculaire contaminé.

 

Sur la base de ce premier constat, l’IRSN a complété son investigation le 6 décembre 2010, par des prélèvements d’air à l’intérieur du bâtiment ainsi que de végétaux et d’eau à proximité de ce bâtiment.

Page 1 de 234