SharePoint
Aide
 

Les acteurs de la surveillance

Les associations

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

En France, différentes associations loi 1901 interviennent également dans le domaine de la surveillance de la radioactivité dans l’environnement. Certaines d’entre elles transmettent des données au RNM (ex : Acro).

L’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) et la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad), créées en 1986 au lendemain de l’accident de Tchernobyl, disposent de leurs propres laboratoires de mesure de la radioactivité et diffusent le résultat des contrôles qu’elles effectuent. Ces associations sont sollicitées principalement par des collectivités territoriales, des associations écologistes, des laboratoires et des associations de producteurs et de consommateurs.

Les Associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air (AASQA) exploitent et développent un réseau national de mesures de la qualité physico-chimique de l’air, sous l’égide du ministère chargé de l’Environnement. Le dispositif de surveillance de la qualité de l’air comporte 40 associations agréées qui constituent le dispositif ATMO.

L’Ademe assure une mission de coordination technique de ce dispositif, en liaison avec le ministère chargé de l’Environnement. Quelques AASQA disposent de capteurs dédiés au suivi de la radioactivité dans l’environnement. Cela dépend essentiellement de la présence ou non d’installations nucléaires dans la région. Une dizaine d’AASQA sont ainsi équipées d’une ou plusieurs balises automatiques de mesure en continu de la radioactivité atmosphérique. 

En application d’une circulaire du premier ministre du 15 décembre 1981, des Commissions locales d’information (Cli) ont été mises en place dans les années 1980 autour de la plupart des installations nucléaires, à l’initiative des conseils généraux. La loi TSN a conforté l’existence des Cli en leur donnant un statut législatif. Son article 22 prévoit la création d’une Cli auprès de chaque installation nucléaire de base (une Cli pouvant être commune à plusieurs installations proches).

La mission des Cli, regroupées au sein de l’Association nationale des comités et commissions locales d’information (Anccli), est une mission générale de suivi, d’information et de concertation en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et d’impact des activités nucléaires sur les personnes et l’environnement. La Cli reçoit les informations nécessaires à sa mission de la part de l’exploitant, de l’ASN et des autres services de l’État. Elle peut faire réaliser des expertises ou faire procéder à des mesures relatives aux rejets de l’installation dans l’environnement.

Page 1 de 234

Pour en savoir plus :