SharePoint
Aide
 

Surveillance des eaux potables

La qualité radiologique des eaux potables sous contrôle

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

En France, l’eau du robinet est l’un des produits les plus surveillés. Plusieurs contributeurs ont un rôle à jouer. De la Commission européenne au consommateur, qui fait quoi ?

La qualité radiologique des eaux potables sous contrôle  

 

Inscrite dans un cadre réglementaire, la surveillance de l'eau est orchestrée par la Direction générale de la santé (DGS) et mise en oeuvre par les Agences régionales de santé (ARS). L'IRSN, en tant qu'expert technique, contribue au processus d'agrément des laboratoires en évaluant les compétences analytiques. Il peut également être sollicité par la DGS pour des études ponctuelles, comme ce fut le cas pour le bilan de la qualité radiologique de l'eau du robinet en France en 2008-2009 (cf. page suivante).

 

Des restrictions de consommation d’eau en Guyane

0,46 millisievert (mSv), c’était la dose annuelle totale indicative (DTI) mesurée dans l’eau d’une unité de distribution desservant environ 1 700 Guyanais par an, en 2008. Cette dose [1] était supérieure aux 0,3 mSv par an imposés par la réglementation à titre de précaution. Elle a donné lieu à une restriction de consommation d’eau.

« En effet, quand la DTI est comprise entre 0,3 et 1 mSv par an, la consommation et son utilisation pour la préparation des aliments pour les nourrissons, les enfants et les femmes enceintes sont déconseillées », rapporte Jeanne Loyen, spécialiste en métrologie des radionucléides à l’IRSN.

Des mesures de substitution ont été mises en œuvre : distribution d’eau embouteillée, alimentation à partir de citernes remplies quotidiennement. En parallèle, l’Autorité de sûreté nucléaire et la Direction générale de la santé ont saisi l’Institut pour mener une évaluation de l’impact dosimétrique des différents usages : eau de boisson, préparation des aliments, irrigation de légumes, baignade, nourriture du bétail. Au final, les résultats ont montré que les dispositions prises étaient suffisantes pour assurer le respect de la réglementation.

 

Page 1 de 234

Note :

1- Due à la présence de radionucléides naturels, dont le radium 228.