SharePoint
Aide
 

L'échelle INES

Le cas particulier de la radioprotection

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

Les trois principaux critères de classement de l’échelle INES ne peuvent pas s’appliquer à la radioprotection, c'est-à-dire la protection des individus contre les rayonnements ionisants. C’est pourquoi depuis 2007, en France, une échelle spécifique a été créée : nommée échelle ASN/SFRO, elle caractérise la gravité des événements survenus en radioprotection. 

Les critères de classement de cette échelle se focalisent sur :

  • les conséquences avérées de l’exposition aux rayonnements ionisants ;
  • les effets potentiels des événements.
       

Voici les différents niveaux de classement de cette échelle spécifique à la radioprotection :

 

 

Décès

Dose (ou volume irradié) très supérieur(e) à la normale entrainant des complications ou séquelles non compatibles ave la vie (niveau 6 quand le nombre de patients concernés est compris entre 2 et 10, niveau 7 quand le nombre de patients est supérieur à 10).

5 

à

7 

         

Evénement grave mettant la vie en danger, complication ou séquelle invalidante 

Dose ou volume irradié très supérieur(e) aux doses ou volumes tolérables. =>Effet aigu ou tardif sévère, inattendu ou imprévisible de grade 4 

 

 

4 

       

Evénement occasionnant une altération sévère d’un ou plusieurs organes ou fonctions

Dose ou volume irradié supérieur(e ) aux doses ou volumes tolérables.
=> Effet aigu ou tardif sévère, inattendu ou imprévisible de grade 3 

 

 

3 

     

Evénement occasionnant ou susceptible d’occasionner une altération modérée d’un organe ou fonction

Dose supérieure aux doses recommandées, irradiation d’un volume pouvant entrainer des complications inattendues restant modérées.
=> Effet aigu ou tardif modéré, inattendu ou imprévisible, altération minime ou nulle de la qualité de la vie

 

 

2 

   

Evénement avec conséquence dosimétrique mais sans conséquence clinique

Erreur de dose ou erreur de volume.
=> Aucun symptôme       

 

 

1 

 

Evénement sans aucune conséquence pour le patient

Erreur de dose compensée sur la totalité du traitement, erreur d’identification du patient traité pour une même pathologie.

 

 

0 

 

 

Les niveaux 0 et 1 sont utilisés pour classer les événements sans conséquence clinique sur le patient.
Les niveaux 2 à 3 correspondent aux événements qualifiés d’« incidents ».
Les niveaux 4 à 7 correspondent à des accidents.

 

Exemple d’incidents de niveau 1

Le 31 octobre 2008 : un praticien et deux manipulatrices ont été contaminés à l’iode 131 en raison du suivi inadéquat des procédures de nettoyage d’objets entrés en contact avec cet élément radioactif.
 

Exemples d’incidents de niveau 2


Le 4 décembre 2008 : erreur de zone d’irradiation lors d’une radiothérapie. Le patient a été ré-irradié sur une zone déjà traitée mais son état est - d’après les médecins – satisfaisant.

Le 24 décembre 2008 : surexposition d'un patient survenu lors d'une radiothérapie externe à l’occasion de clichés de contrôle avant une deuxième phase de traitement. D'après l'équipe médicale, l'état du patient qui bénéficie d'un suivi particulier est actuellement satisfaisant.

Le 15 juin 2007 : l'irradiation d'un patient a été lancée alors que le manipulateur se trouvait encore dans la salle de traitement. Compte tenu de la dose efficace reçue (environ 30 mSv), il n'est pas attendu d'effets sur la santé de cette personne.

Page 1 de 234

Plus d'informations :