SharePoint
Aide
 

La sûreté des centrales nucléaires

Fusion du coeur et produits de fission

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​​​​​Afin d’étudier et de comprendre la fusion du cœur d’un réacteur, la France s’est équipée dès 1979, d'un réacteur expérimental, Phébus, qui permet de reproduire les conditions d’un accident nucléaire.

Les différents essais réalisés sur Phébus ont permis de découvrir qu’en fondant, le cœur se transforme en une pâte incandescente, hautement radioactive, appelée corium. Extrêmement corrosif, ce corium est capable de traverser la coque en acier d’une cuve et la dalle de béton qui la supporte. Une menace que les ingénieurs doivent étudier au plus près afin de contrôler au maximum tout danger de contamination.

Page 1 de 234