SharePoint
Aide
 

Sûreté des usines, laboratoires, transports et déchets

Le confinement des matières radioactives ou toxiques

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

La maîtrise des transferts de contamination est un objectif particulièrement important pour la sûreté des installations nucléaires et pour la protection des opérateurs.

L'une des missions de l’IRSN est :

  • d'une part d'évaluer les dispositions retenues par les exploitants pour maîtriser les risques de dissémination de matières radioactives ou toxiques lors du fonctionnement normal des installations, ainsi que lors des situations incidentelles et accidentelles susceptibles de les affecter (incendie, ruptures de tuyauteries, chutes de charge, séisme, etc.),
  • d'autre part de réaliser des études et des recherches permettant d'améliorer les connaissances nécessaires à cette évaluation. 

 

Une analyse des risques

Dans le cadre de l’expertise de sûreté des installations nucléaires de base autres que les réacteurs nucléaires en exploitation, l’IRSN examine les dispositions retenues par les exploitants pour maîtriser les risques de dissémination de matières radioactives ou toxiques au regard de la protection des travailleurs, du public et de l’environnement.

Les expertises portent en particulier sur :

  • le confinement statique des gaz, des aérosols et des liquides ;
  • le comportement des barrières de confinement (boîtes à gants, enceintes, locaux, cuvettes de rétention) lors des situations normales et accidentelles ;
  • le confinement dynamique de l’installation assuré par ses systèmes de ventilation ;
  • les dispositifs de filtration et d’épuration des effluents gazeux (piégeage des aérosols et de certains gaz radioactifs, comme les isotopes de l'iode) ;
  • l'évaluation des quantités de matières radioactives ou toxiques franchissant les différentes barrières de confinement ainsi que celles sortant de l’installation ;
  • les dispositions de surveillance associées aux barrières de confinement statique et au confinement dynamique.

Les expertises portent également sur la quantification des éventuels phénomènes de radiolyse et les dispositions de dilution de l'hydrogène produit. Ces expertises s’appuient à la fois sur des recherches génériques, menées notamment à l’IRSN, et sur des études spécifiques destinées à apporter des réponses à des questions précises ou à anticiper de nouvelles problématiques.

Banc d’essai STARMANIA : installation expérimentale pour tester la résistance des équipements de sectorisation et de confinement

Banc d’essai STARMANIA : installation expérimentale pour tester la résistance des équipements de sectorisation et de confinement en situation accidentelle.
 
Local ventilation

Local de ventilation.

 

Une R&D générique

En appui aux expertises de sûreté, des codes de calcul (codes 0D à 3D) sont développés et utilisés pour modéliser les transferts de contamination, que ce soit aux environs d’une source de polluants ou à l’intérieur d’un local ventilé, ou pour modéliser un réseau de ventilation complet d’un bâtiment. Des modèles de filtration des aérosols sont tout particulièrement développés afin de mieux appréhender les phénomènes intervenant dans l'épuration des effluents gazeux rejetés dans l'environnement.

Code SIMEVENT : modélisation d’un réseau de ventilation

Code SIMEVENT : modélisation d’un réseau de ventilation.

DISCO : expériences de mise en suspension accidentelle d’une poudre

DISCO : expériences de mise en suspension accidentelle d’une poudre

DISCO : expériences de mise en suspension accidentelle d’une poudre

DISCO : expériences de mise en suspension accidentelle d’une poudre.


 

Simulation 3D de la dispersion d’un gaz lourd

Simulation 3D de la dispersion d’un gaz lourd

Simulation 3D de la dispersion d’un gaz lourd

Simulation 3D de la dispersion d’un gaz lourd.

Page 1 de 234