SharePoint
Aide

Les critères de sûreté RIA et APRP

Les critères de sûreté liés à la première barrière de confinement d'un réacteur nucléaire

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Introduction

Les critères de sûreté liés à la première barrière de confinement des réacteurs ont été définis, dans les années 1970, au moment du démarrage du programme nucléaire français sur la base de l’état des connaissances de l’époque.

Or, les progrès de la R&D et les essais réalisés par les exploitants et les instituts de recherche ont permis une amélioration continue de l’état des connaissances. De plus, les conditions d’exploitation des réacteurs et les combustibles ont également évolué depuis les années 1970 : augmentation des taux de combustion, nouveaux matériaux pour les gaines du combustible…

Dans ce contexte évolutif, il convient de s’interroger en France sur le besoin de faire évoluer les critères utilisés depuis la conception des réacteurs à eau sous pression (REP) pour les accidents de réactivité et de perte de réfrigérant primaire.

(Dernière mise à jour : Mai 2012)