SharePoint
Aide

L’inspection des réacteurs nucléaires

L’inspection des centrales et réacteurs nucléaires

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Introduction

Chaque centrale EDF est inspectée une vingtaine de fois par an. Décidée et menée par l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) avec l’appui technique de l’IRSN, une inspection est l’occasion de tout passer au crible : matériel, modes opératoires, organisation…

 

IRSN_Inspections-blayais_3_201605.jpgInspection à la centrale du Blayais, en Gironde

Les inspections permettent de s’assurer chaque année de la sûreté des installations nucléaires. Elles constituent l’un des deux moyens de contrôle régulier avec le suivi des incidents. Réalisés tous les dix ans, les réexamens périodiques sont quant à eux l’occasion de vérifier la conformité des installations au référentiel de sûreté applicable et de réaliser un examen approfondi des effets du vieillissement sur les matériels.

Lire la page Inspections : vérifier la sûreté des réacteurs nucléaires sur le terrain

 

Les experts de l’IRSN suggèrent chaque année des thèmes d’inspection. Ce travail permet d’élaborer l’ordre du jour des inspections dans l’installation désignée par l’ASN. Ces inspections programmées très amont sont complétées par des visites inopinées suite à un incident.

Lire la page La préparation des inspections des réacteurs

 

Une inspection se déroule en une journée. Préparée très en amont, la visite est une longue séance de questions et de vérifications entre les inspecteurs de l’ASN, l’expert de l’IRSN et l’exploitant. Au cours des réunions ou sur le terrain, aucun détail n’est laissé de côté.

Lire la page Une journée d’inspection heure par heure

 

Une inspection sert à d’identifier des écarts que l’exploitant doit corriger dans les conditions et les délais fixés par l’ASN. L’Autorité vérifie ensuite l’exécution des prescriptions et peut décider de sanctions en cas de mauvaise ou non-réalisation. 

Lire la page Comment une inspection bénéficie à la sûreté

 

(Dernière mise à jour : Mai 2016)

Pour en savoir plus :