SharePoint
Aide
 

Le parc des réacteurs nucléaires français en exploitation

Présentation générale d’un réacteur nucléaire

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

Un réacteur nucléaire comporte schématiquement deux parties : un « îlot nucléaire » dans lequel la fission nucléaire produit de la chaleur, et un « îlot conventionnel » où cette chaleur est transformée en courant électrique.

 

L’îlot nucléaire

Piscine d'entreposage du bâtiment combustible du réacteur n°1 de la centrale du Blayais, en Gironde
Piscine du bâtiment combustible à la centrale du Blayais, en Gironde (Source : Stéphanie Jayet/IRSN)

L’îlot nucléaire comporte principalement :

Groupe électrogène à moteur diesel du réacteur n°1 de la centrale du Blayais, en Gironde
Groupe électrogène à moteur diesel du réacteur n°1 de la centrale du Blayais, en Gironde (Source : Stéphanie Jayet/IRSN)
  • le bâtiment du réacteur (BR) qui contient le réacteur proprement dit et l’ensemble du circuit primaire sous pression ainsi qu’une partie des circuits assurant le fonctionnement et la sûreté du réacteur ;

 

  • le bâtiment du combustible (BK) où sont notamment implantées les installations d’entreposage (les piscines d'entreposage, en photo ci-contre) et de manutention du combustible neuf (en attente de chargement dans le réacteur) et du combustible irradié (en attente de transfert vers l’usine de retraitement) ;

 

  • le bâtiment des auxiliaires de sauvegarde et des locaux électriques (BAS/BL) qui abrite en sa partie inférieure les principaux circuits de sauvegarde et en sa partie supérieure les locaux électriques (salle de commande et locaux d’exploitation, alimentations électriques, contrôle-commande du réacteur) ;

 

  • le bâtiment des auxiliaires nucléaires (BAN) qui abrite les circuits auxiliaires nécessaires au fonctionnement normal du réacteur ;

 

  • deux bâtiments séparés géographiquement qui abritent chacun un groupe électrogène à moteur diesel (alimentation électrique de sauvegarde, photo ci-contre) ;

 

  • un bâtiment d’exploitation.

 

 

 

 

Présentation générale d’un réacteur à eau sous pression et de ses principaux circuits

Source : Didier Jacquemain/IRSN

 

Station de pompage de la centrale de Cruas (Ardèche). Cet équipement permet d’assurer le refroidissement de l’installation
Station de pompage de la centrale de Cruas (Ardèche). Elle permet d’assurer le refroidissement de l’installation
(Source : Noak/Le bar Floréal/IRSN)

L’îlot conventionnel

Les équipements de l’îlot conventionnel fournissent l’énergie électrique au réseau de transport à partir de la vapeur produite dans l’îlot nucléaire. L’îlot conventionnel comporte notamment :

  • la salle des machines (SDM) qui abrite le groupe turboalternateur, dont le rôle est de transformer la vapeur produite dans l’îlot nucléaire en électricité, et ses auxiliaires ;

 

  • la station de pompage qui permet d’assurer le refroidissement de l’installation au moyen de la source froide, cours d’eau ou mer (circuit ouvert) ; 

 

  • selon les modèles de centrale, un aérofrigérant, qui sert à réfrigérer l’eau du circuit de refroidissement.

 

 

 

 

 

 

 

Page 1 de 234