SharePoint
Aide
 

Information du public

Risques radiologiques et nucléaires : Une nouvelle exposition testée et évaluée par le grand public

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

L’exposition itinérante développée par l’IRSN est centrée sur les interrogations du grand public. La Fête de la science 2013 a été l’occasion de recueillir les impressions et critiques des visiteurs.

Quel meilleur contexte que la Fête de la science pour une expérimentation ? Les 12 et 13 octobre 2013, l’IRSN a profité de l’événement pour présenter aux citoyens sa nouvelle exposition itinérante sur les risques radiologiques et nucléaires. Cet événement s’est déroulé au pôle universitaire de Chartres (Eure-et-Loir), et au village des sciences, à Caen (Calvados).

« Il s’agit d’un test », précise Geneviève Baumont, experte sur les aspects sociétaux à l’IRSN. « L’idée est de faire valider par les visiteurs les critères retenus pour la création de l’exposition et les contenus de sa première ébauche. La synthèse des questionnaires retournés lors des deux journées a permis d’apprécier son attractivité. Les incompréhensions, les manques et les éléments les plus importants aux yeux du grand public ont pu être identifiés de façon à finaliser une version adaptée à ses attentes. »

Premier constat à chaud : malgré un panel hétéroclite – de l’enfant au retraité, du cadre supérieur à l’étudiant –, la plupart des 200 questionnaires complétés sont très positifs.

En résumé : le temps de visite moyen approche les 40 minutes ; 97% des visiteurs sont convaincus de la crédibilité de l’exposition ; la note générale s’élève à 4,1 sur 5 ; la grande majorité a estimé que les contenus étaient enrichissants, les textes clairs et de bonne longueur. « Les panneaux sont bien aérés et colorés. Ils attirent l’œil. » « Les textes sont clairs pour un sujet aussi compliqué, les illustrations bien pensées et les photos jolies. » « En découvrant l’exposition, on se dit que ça va être laborieux et compliqué. En fait, c’est prenant. On se laisse emporter au fil des panneaux et le nucléaire devient plus clair. » « Toutes les informations importantes sont là. » Quelques regrets concernant « l’absence d’informations sur la transition énergétique ».

 

Des critiques constructives

Certaines personnes avouent ne pas tout comprendre, faute de motivation pour lire l’ensemble des textes. Ils apprécieraient un accompagnement ou des commentaires d’experts. « Nous avons choisi de ne pas prévoir d’animateur à proximité pour avoir des retours ‘bruts’. Leur présence est envisagée, lorsque la version définitive sera lancée, à l’automne 2014 », explique Geneviève Baumont.

Les nombreux visiteurs commentent : « Sur le radon, il faudrait savoir où s’adresser pour faire les contrôles chez soi. » « J’aimerais en savoir plus sur les conséquences à long terme d’un accident. » « Il y a trop d’informations sur ce panneau »…

Tous ces éléments seront revus pour la réalisation de la version finale de l’exposition. Celle-ci tiendra compte également des retours des élèves d’un lycée proche d’une centrale nucléaire. Ces tests permettront de définir des animations multimédia interactives et les arrangements de l’exposition, adaptés à chaque public : municipalités, établissements scolaires, hôpitaux… « L’objectif de cette démarche de vulgarisation est de participer au développement de la culture du risque dans la société », conclut Geneviève Baumont. « Le nucléaire présente des dangers qu’il faut connaître pour mieux s’en protéger. »

 

5 thématiques présentées à travers une trentaine de panneaux

  • Qu’est-ce que la radioactivité ?
  • Comment fonctionne une centrale nucléaire ? 
  • Que se passerait-il en cas d’accident en France ?
  • Quels sont les effets de la radioactivité sur le corps ?
  • Comment sont gérés les déchets radioactifs ?

 

(Dernière mise à jour : Février 2014)

Page 1 de 234