SharePoint
Aide
 

Depuis quand existe-t-il une surveillance marine ?

Depuis 1991, dans le cadre de conventions décennales avec EDF, l'IRSN assure le suivi radioécologique de l’environnement proche des 4 centrales nucléaires françaises implantées sur la façade maritime de la Manche (Flamanville, Paluel et Penly) et de la Mer du nord (Gravelines).

La force de ces études radioécologiques est de disposer d’une série de données sur plus de vingt ans, laquelle nous permet de suivre l’évolution de la radioactivité dans l’environnement depuis le « point-zéro » (étude réalisée avant la mise en production d’une centrale).

Ces données mettent ainsi en évidence la baisse des niveaux d’activités en radionucléides artificiels émetteurs gamma, en concordance avec la réduction des rejets d’effluents liquides des centrales nucléaires françaises depuis le début des années 1990.

Par ailleurs, les données issues de ce suivi radioécologique annuel sont complétées par des études décennales : tous les dix ans, à compter de la mise en fonctionnement d’une centrale nucléaire, nous menons un bilan radioécologique plus exhaustif caractérisé par des points de prélèvement plus nombreux, des échantillons plus diversifiés et des analyses plus variées. 

Vous souhaitez qu'un nouveau thème soit traité dans notre FAQ ?

Faites-nous part de vos suggestions pour enrichir cette rubrique.

Envoyer