SharePoint
Aide
 

Les débits de dose autour des véhicules utilisés pour transporter les colis de substances radioactives peuvent être importants (jusqu’à 2 mSv/h au contact). Quelles sont les conséquences sanitaires de l’exposition résultante ?

​Le règlement de transport impose un débit de dose maximum de 2 mSv/h au contact des véhicules, de 0,1 mSv/h à 2 m du véhicule. Chaque participant au transport (en particulier l’expéditeur du colis et le transporteur) doit disposer d’un programme de protection radiologique, estimant et optimisant les doses reçues, y compris par le public. Les règlements modaux imposent également des conditions particulières, lors du stationnement pour une longue durée des véhicules, par exemple (à l’écart), qui permettent de réduire l’exposition du public.

Télécharger l'étude Statistics on the Transport of Radioactive Materials and Statistical Analyses (PDF, 2,4 Mo) (en anglais). Cette étude européenne publiée en 2003, à laquelle l’IRSN a participé, a estimé l’exposition due aux transports de matière radioactive

Pour en savoir plus sur les conséquences sanitaires de cette exposition, lire notre dossier sur la radioactivité et ses effets sur l'homme


Pour en savoir sur le transport de matières radioactives en France, consulter notre dossier spécial


Vous souhaitez qu'un nouveau thème soit traité dans notre FAQ ?

Faites-nous part de vos suggestions pour enrichir cette rubrique.

Envoyer