SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Avis de l’IRSN sur le choix par l’Andra de la zone d’intérêt pour la reconnaissance approfondie (ZIRA) dans le secteur de Meuse/Haute-Marne
Date de publication :15/01/2010

 

Dans le cadre du projet de création d’un centre de stockage réversible de déchets de haute activité et de moyenne activité à vie longue (HA-MAVL), prévu par la loi de programme relative à la gestion durable des matières et déchets radioactifs du 28 juin 2006, l’Andra a sélectionné une zone d’intérêt (ZIRA) de 30 km² dans le secteur de Meuse/Haute-Marne, dans laquelle seront mises en œuvre des techniques de reconnaissance géologique approfondie. Cette zone est considérée par l’Andra comme particulièrement propice à l’implantation des installations souterraines d’un stockage.

 

A la demande de l’Autorité de sûreté nucléaire, l’IRSN a évalué le bien-fondé, du point de vue de la sûreté, des critères retenus par l’Andra pour le choix de cette zone d’intérêt, en tenant compte des résultats des campagnes de reconnaissance menées par l’ANDRA en 2007-2008.

 

Dans son avis rendu le 22 décembre 2009, l’IRSN a estimé que les critères retenus par l’Andra pour délimiter la ZIRA sont pertinents du point de vue de la sûreté. En particulier, l’IRSN a relevé que, pour réduire les perturbations mécaniques pouvant être occasionnées par le creusement des ouvrages, l’Andra a retenu de placer la ZIRA dans un des secteurs de la « zone de transposition » [1] où la profondeur de la formation hôte est la plus faible.

 

Cette profondeur est toutefois supérieure, dans une partie de la ZIRA, à celle du laboratoire souterrain de Bure dans lequel est étudié le comportement mécanique de cette formation géologique. La profondeur d’implantation des ouvrages de stockage pouvant avoir une influence sur le comportement mécanique de la roche, il sera nécessaire d’examiner, dans le cadre du développement du projet, s’il est nécessaire d’adapter en conséquence les concepts de stockage présentés dans le « dossier 2005 de faisabilité d’un stockage sur le site de Meuse/Haute Marne » de l’Andra.

 

L’IRSN n’a pas relevé, du point de vue de la sûreté, d’obstacle à la réalisation des travaux de reconnaissance prévus par l’Andra dans la « zone d’intérêt pour la reconnaissance approfondie » retenue.

 

Note :
1- Zone de 250 km² sélectionnée dans le cadre du « dossier 2005 de faisabilité d’un stockage sur le site de Meuse/Haute-Marne » au sein de laquelle un stockage en couche géologique profonde est apparu faisable.

 

En direct sur twitter
18/08/2017 - 15:03 @suretenucleaire Avis IRSN sur modification système de récupération des eaux de l'usine FBFC @AREVAfr Romans-sur-Isère https://t.co/qYPn4kqcDi
18/08/2017 - 15:01 @suretenucleaire Avis IRSN sur demande autorisation mise en service Fosse 40 de l'atelier E/EV SE de l'Usine UP3-A @AREVAlaHague https://t.co/IGcShqXq8E
18/08/2017 - 14:58 @suretenucleaire Avis IRSN sur suivi engagements relatifs aux alimentations électriques & contrôle-commande pr installation @iterorg https://t.co/p5uLP0d1kM
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances