SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Avis de l'IRSN sur les rejets gazeux des cyclotrons de l'usine de production de radioéléments artificiels (UPRA - INB n°29) exploité par CIS bio international
Date de publication :14/01/2015

L’INB n°29, implantée sur le site de Saclay et exploitée par la société CIS bio international, a pour principales missions la fabrication de produits radio pharmaceutiques sous forme de sources non scellées et la reprise de sources scellées usagées qui étaient utilisées notamment à des fins de radiothérapie. L’installation est constituée de treize bâtiments, dont notamment le bâtiment 555. Ce bâtiment abrite deux cyclotrons (I et II) dans lesquels des cibles solides et gazeuses sont irradiées par des faisceaux de protons, afin de produire des radionucléides pour la fabrication de certains produits radio pharmaceutiques.

 

Le 4 avril 2011, la société CIS bio international a déclaré un événement significatif relatif au dépassement, à l’émissaire du bâtiment 555, des limites d’activité des rejets mensuels (pour février et mars 2011) et annuel (pour 2011) autorisées pour les rejets d'effluents gazeux radioactifs de l’ensemble de l’installation de la catégorie « autres émetteurs ».
Dans le cadre des investigations menées pour l’analyse de cet événement, la société CIS bio international a notamment découvert que les effluents gazeux produits lors de l'irradiation dans le cyclotron I de cibles de thallium contenaient du mercure 199m, radionucléide jamais détecté auparavant. L’ASN a demandé à la société CIS bio international d’établir une liste exhaustive des radionucléides rejetés ou susceptibles d’être rejetés à l’émissaire du bâtiment 555. A la demande de l’ASN, l’IRSN a examiné les documents transmis par la société CIS bio international concernant les radionucléides présents dans les gaz émis par les cyclotrons de l’installation.

 

De l’examen effectué, l’IRSN a mis en évidence la présence, dans les rejets des cyclotrons, de plusieurs radionucléides non prévus par la société CIS bio international et a recommandé que cette dernière transmette un dossier présentant une évaluation de l’activité des rejets gazeux à l’émissaire du bâtiment 555 fondée sur un inventaire radiologique exhaustif des rejets induits par l’exploitation des cyclotrons.

 

Dans l’attente, l’IRSN a recommandé que la société CIS bio international étudie la mise en œuvre de dispositions visant à optimiser les rejets de certains radionucléides à vie courte à l’émissaire du bâtiment 555 qui pourraient aujourd’hui être non identifiés ou sous-estimés.

 

En direct sur twitter
05/12/2017 - 11:33 @suretenucleaire RT @IRSNFrance: Protection du site nucléaire du #Tricastin contre les risques d’inondation: Avis @IRSNFrance sur les travaux de confortemen…
05/12/2017 - 11:23 @IRSNFrance Protection du site nucléaire du #Tricastin contre les risques d’inondation: Avis @IRSNFrance sur les travaux de con… https://t.co/iWygh6OSKV
04/12/2017 - 11:41 @suretenucleaire Avis IRSN sur modification temporaire des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2 @EDFGravelines https://t.co/MBj7pbIL9D
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances