SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Avis de l’IRSN sur la Méthode Totalement Couplée 3D (MTC 3D) d’étude des transitoires de rupture de tuyauterie vapeur sur le réacteur EPR de Flamanville 3
Date de publication :12/09/2011

Le 14 avril 2011, en réponse à une demande de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l'IRSN a transmis son avis sur la Méthode Totalement Couplée 3D (MTC 3D) d’étude des transitoires de rupture de tuyauterie vapeur (RTV) sur le réacteur EPR de Flamanville 3.


Dans son avis, l’IRSN considère que les réponses transmises par EDF aux demandes formulées par l’ASN, à l’issue de l’instruction de la méthode MTC 3D pour l’étude de l’accident de RTV, demeurent incomplètes.


Les éléments complémentaires transmis et annoncés par EDF ne sont pas de nature à remettre en cause la position de l’IRSN concernant l’application de la MTC 3D aux transitoires de RTV avec arrêt des pompes primaires. La démonstration que la modélisation mise en œuvre dans la MTC 3D est apte à simuler le transitoire de RTV avec perte des pompes primaires n’est pas apportée.


De ce fait, l’IRSN estime, au vu des éléments manquants, qu’il n’est pas possible d’engager l’instruction technique de l’étude de l’accident de RTV d’EPR Flamanville 3.

Compte tenu de l’ampleur et de la complexité des démonstrations restant à fournir par EDF, l’IRSN considère que la certitude d’aboutir, avant la transmission du dossier de demande de mise en service de Flamanville 3, à une validation complète de la MTC 3D n’est pas acquise. De ce fait, l’IRSN estime nécessaire qu’EDF examine dès à présent la mise en œuvre de modalités permettant une démonstration de sûreté probante.



La Méthode Totalement Couplée 3D  (MTC 3D)


Dans la démonstration de sûreté de l’EPR, EDF souhaite utiliser des méthodes plus évoluées pour l’étude de certains accidents de référence, notamment la Rupture de Tuyauterie Vapeur (RTV). La Méthode Totalement Couplée 3D (MTC 3D) de l’étude de RTV proposée par EDF repose sur l’utilisation en cinétique d’une chaîne de calcul AREVA, constituée d’un modèle couplé de neutronique 3D, de thermohydraulique cœur 3D et de thermohydraulique des circuits primaire et secondaire. Cet outil permet de calculer l’évolution temporelle de la puissance du cœur et remplace le modèle 0D utilisé jusqu’à maintenant.

En direct sur twitter
18/10/2017 - 11:31 @IRSNFrance #Radon, changeons d’air ! Claire Gréau, experte IRSN, et Mme Berton échangent sur travaux de remédiation @neosfair… https://t.co/jBhfuoyYOi
18/10/2017 - 11:23 @IRSNFrance RT @neosfair: Ce 18/10, animation d'un atelier sur le #radon. L'occasion de présenter les résultats obtenus dans une maison que nous avons…
18/10/2017 - 06:01 @suretenucleaire Jusqu'au 22 oct., inscrivez-vous ! EUROSAFE, le rendez-vous des organismes de sûreté nucléaire européens, à Paris.… https://t.co/ZuzmjSgLL4
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances