SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Gestion post-accidentelle de l’accident de Fukushima-Daiichi : volets population et alimentation
Date de publication : 29/07/2013

 

L’accident de Fukushima s’est traduit par des dépôts radioactifs durables dans l’environnement. Les populations vivant dans les territoires impactés par ces retombées peuvent être exposées aux rayonnements émis par les radionucléides présents dans les milieux de vie et en consommant des denrées alimentaires produites localement, potentiellement contaminées.

 

Cette situation a conduit les autorités japonaises à engager des actions de protection de la population vis-à-vis de ces voies d’exposition au cours des premières semaines après la fin des rejets accidentels en 2011. Ces dispositifs ont été déployés tout au long de l’année 2011. L’année 2012 a été marquée par des évolutions successives de ces dispositifs afin de tenir compte de l’amélioration progressive de la connaissance de la contamination réelle des territoires et de la décroissance radioactive de la contamination en place.

En direct sur twitter
18/10/2017 - 11:31 @IRSNFrance #Radon, changeons d’air ! Claire Gréau, experte IRSN, et Mme Berton échangent sur travaux de remédiation @neosfair… https://t.co/jBhfuoyYOi
18/10/2017 - 11:23 @IRSNFrance RT @neosfair: Ce 18/10, animation d'un atelier sur le #radon. L'occasion de présenter les résultats obtenus dans une maison que nous avons…
18/10/2017 - 06:01 @suretenucleaire Jusqu'au 22 oct., inscrivez-vous ! EUROSAFE, le rendez-vous des organismes de sûreté nucléaire européens, à Paris.… https://t.co/ZuzmjSgLL4
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances