SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Synthèse du rapport de l’IRSN sur les demandes d’autorisation de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement des INB 33, 38 et 47 de l’usine de traitement des combustibles usés UP2-400 de La Hague
Date de publication :19/07/2012

 

En septembre 2008, AREVA NC a déposé des demandes d’autorisation de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement (MAD/DEM) des INB n°33, n°38 et n°47 de l’usine de traitement des combustibles usés UP2-400 de La Hague.

Le 23 mars 2011, l’IRSN a présenté devant le groupe permanent d’experts pour les laboratoires et usines (GPU), les conclusions de son expertise des dossiers transmis à l’appui de ces demandes.

L’IRSN a examiné la stratégie de démantèlement retenue par AREVA ainsi que les dispositions générales retenues pour la sûreté, la radioprotection et la gestion des déchets et des effluents, d’une part lors des opérations de reprise et de conditionnement des déchets anciens (RCD) entreposés dans ces installations, d’autre part lors des opérations d’assainissement et de démantèlement des installations.

L’objectif de ces opérations, qui se dérouleront sur 25 ans environ, est le déclassement des bâtiments.

Concernant le programme de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement des INB n°33, n°38 et n°47, l’IRSN a estimé que AREVA NC devrait justifier que la stratégie de démantèlement mise en place intègre les risques liés aux séismes et au vieillissement des installations, notamment dans l’élaboration du calendrier de ce programme.

L’IRSN a estimé convenables les dispositions générales de sûreté et de radioprotection présentées par AREVA NC pour les opérations d’assainissement et de démantèlement. Toutefois, l’IRSN considère que certaines opérations présentant des enjeux de radioprotection significatifs pour les travailleurs ou conduisant à la mise l’arrêt de la ventilation nucléaire devraient faire l’objet d’un examen particulier de l’ASN.

Par ailleurs, les opérations de reprise et de conditionnement des déchets anciens devraient également faire l’objet d’un examen particulier de l’ASN dans la mesure où les études en support de la plupart d’entre elles n’étaient pas encore achevées au moment de l’instruction et la faisabilité des procédés de conditionnement de certains types de déchets devra être démontrée.

 

En direct sur twitter
05/12/2017 - 11:33 @suretenucleaire RT @IRSNFrance: Protection du site nucléaire du #Tricastin contre les risques d’inondation: Avis @IRSNFrance sur les travaux de confortemen…
05/12/2017 - 11:23 @IRSNFrance Protection du site nucléaire du #Tricastin contre les risques d’inondation: Avis @IRSNFrance sur les travaux de con… https://t.co/iWygh6OSKV
04/12/2017 - 11:41 @suretenucleaire Avis IRSN sur modification temporaire des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2 @EDFGravelines https://t.co/MBj7pbIL9D
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances