SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire
Synthèse du rapport de l’IRSN relatif au retour d’expérience associé à l’usine UP3-A (INB n°116) de traitement de combustibles nucléaires irradiés de l’établissement AREVA NC de La Hague
Date de publication :10/10/2013

En avril 2010, AREVA NC a transmis le dossier de réexamen de sûreté de l’INB n°116 (usine UP3 A) de traitement de combustibles nucléaires irradiés de l’établissement de La Hague.

 

Compte tenu des principes de conception et des spécificités de l’usine UP3-A, il a été retenu de réaliser une expertise de ce dossier par thèmes. Dans ce cadre, l’IRSN a présenté le 12 juin 2013 au Groupe permanent d’experts pour les laboratoires et usines (GPU), les conclusions de son expertise du retour d’expérience acquis lors de l’exploitation de l’INB n°116. L’expertise de l’IRSN a concerné en particulier les bilans d’exploitation des usines de l’établissement AREVA NC de La Hague, le retour d’expérience (REX) acquis lors de la mise en œuvre des dispositions de maîtrise des risques et une synthèse des enseignements issus des événements survenus dans l’INB n°116 ou d’autres installations ayant des activités comparables, ainsi que leur prise en compte par l’exploitant.

 

Pour cette expertise, l’IRSN a réalisé sa propre exploitation des éléments présentés dans les documents transmis par l’exploitant, qui ont été significativement complétés au cours de l’instruction. A cet égard, sur le plan de la méthode, l’IRSN a estimé que l’exploitant devrait compléter et formaliser son processus de revue et d’analyse périodique du REX.
 
D’une manière générale, l’IRSN estime que le fonctionnement du procédé mis en œuvre dans l’INB n°116 est maîtrisé par l’exploitant ; les dispositions retenues pour la maîtrise des risques sont globalement mises en œuvre de façon satisfaisante.

 

Toutefois, l’analyse de l’IRSN a mis en évidence des événements de portée limitée mais récurrents, qui doivent être assimilés à des signaux faibles. Ces points doivent faire l’objet d’une attention particulière de l’exploitant et d’analyses détaillées visant à améliorer leur prévention. Ils concernent en particulier les risques de surpression dans certains équipements de procédé, la robustesse des dispositions de prévention des risques de criticité lors des transferts de solutions (matières fissiles ou réactifs), les risques de surpression liés aux déclenchements des systèmes d’extinction à gaz dans certains locaux et la maîtrise des situations nécessitant la sortie du mode de conduite automatique associé au fonctionnement nominal.


 

En direct sur twitter
04/08/2017 - 12:24 @IRSNFrance @Plascienviro @Plascilab_ @iffo_rme @PlaneteSciences les ingénieurs de @IRSNFrance participent à la journée de mont… https://t.co/0dwVwsPA9k
04/08/2017 - 11:25 @IRSNFrance RT @Plascienviro: Journée de montage du capteur Open radiation entre partenaires @Plascilab_ @iffo_rme @IRSNFrance @PlaneteSciences https:/…
03/08/2017 - 14:36 @IRSNFrance RT @mpbigot: @AudreyLive14 @IRSNFrance une bonne nouvelle https://t.co/sfXsHpNVV9
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances