SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Professionnel de santé

5. Signes cliniques cutanés


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

Votre patient présente les signes cutanés suivants :

  • Erythème permanent
  • Dépilation (notamment pubienne)
  • Dépigmentation
  • Hyperpigmentation
  • Desquamation sèche
  • Phlyctène
  • Desquamation humide
  • Ulcération
  • Nécrose
     

Dépigmentation avec halo d’hyperpigmentation 

Dépigmentation avec

halo d’hyperpigmentation

Phlyctène 

Phlyctène

 

Evolution à 1 mois : desquamation humide avec halos d’hyper et d’hypopigmentation 

Evolution à 1 mois : desquamation humide avec
halos d’hyper et d’hypopigmentation

Desquamation humide à 3 mois post-irradiation 

Desquamation humide à 3 mois
post-irradiation

Nécrose cutanée et son halo erythémateux persistant 

Nécrose cutanée et son halo
erythémateux persistant

 

Si ces signes présentent une au plusieurs de ces caractéristiques :

  1. Douleurs persistantes pouvant devenir incoercibles
  2. Lésions de formes globalement circulaires ou concentriques
  3. Evolution des lésions sur plusieurs semaines à plusieurs mois (cf. figure ci-dessous).

 

Evolution des lésions sur plusieurs semaines à plusieurs mois. 

 

Votre patient pourrait présenter un syndrome d’irradiation cutanée ou brûlure radiologique. Ce syndrome est d’évolution lente dans les jours, semaines voire mois qui ont suivi une irradiation accidentelle. Son occurrence et sa sévérité sont directement fonction de la dose d’irradiation reçue localement au niveau des lésions. La brûlure radiologique diffère de la brûlure thermique, car elle est extensive en surface et en profondeur. Non diagnostiquée, elle peut conduire à une nécrose étendue.

 

Conduite à tenir

 

Si votre patient présente ou a présenté des symptômes similaires à ceux décrits dans le tableau ci-dessus, nous vous conseillons de :

 

1. Contacter l’IRSN après avoir consulté ce questionnaire et tenté d’y répondre.

 

2. Prescrire en urgence une numération formule sanguine pour rechercher une lymphopénie radio-induite.

 

3. Recueillir le maximum d’informations par le questionnaire afin de réaliser une reconstitution dosimétrique de l’accident par des techniques de physiques.

 


 

AVERTISSEMENT


Si vous n’êtes pas un professionnel de santé
, les informations et services proposés au sein de ce dossier ne constituent ni directement, ni indirectement une consultation médicale. En aucun cas, les informations et services proposés ne sont susceptibles de se substituer à une consultation, une visite ou un diagnostic formulé par votre médecin.

 

Si vous êtes un professionnel de santé, les informations mises à votre disposition dans ce dossier constituent des options que vous devez apprécier, sous votre seule responsabilité, en fonction de l'état pathologique de votre patient. L'utilisation des informations présentes sur ce site s'effectue sous votre entière responsabilité dans le cadre de l’exercice de votre activité médicale.

 

En aucun cas, la responsabilité de l’IRSN ne pourra être engagée au titre de l’information présentée sur ce site et de son utilisation.

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Plan du dossier :

1. Accueil

2. Aide au diagnostic d'irradiation globale ou localisée

3. Signes cliniques généraux

4. Signes hématologiques

5. Signes cliniques cutanés

6. Informations sur les accidents d'irradiation et sur l'aide que peut apporter l'IRSN