SharePoint
Aide
  • Accueil
  •  > L'expertise
  •  > Assurer la sûreté de la gestion de tous les déchets radioactifs
Assurer la sûreté de la gestion de tous les déchets radioactifs

Une vision transverse en matière de sûreté de gestion des déchets


De par ses missions d’expertise de la sûreté et de la radioprotection de l’ensemble des installations nucléaires de base, l’IRSN dispose d’une connaissance approfondie de ces installations, dont notamment les typologies et caractéristiques des déchets produits et les procédés de traitement associés.

Cela permet une expertise avisée de la pertinence des dispositions prises par chaque installation dans la chaîne de gestion des déchets, qu’elle soit « simple productrice de déchets » (laboratoire de recherche, réacteur, usine…) ou dédiée au traitement de déchets radioactifs. Dans le premier cas, la maîtrise par l’exploitant de l’inventaire radioactif et chimique des déchets produits et la détermination d’une filière d’évacuation pour ces déchets sont plus particulièrement examinées. Dans le second cas, se pose en particulier la question de la capacité de traitement et d’entreposage de l’installation et de l’adéquation des produits du traitement (produits issus de l’évaporation des effluents, colis de déchets…) aux étapes ultérieures (conditionnement des produits, stockage).

Les analyses des dossiers transverses en matière de gestion des déchets des différents exploitants permettent d’examiner la robustesse et la cohérence d’ensemble de la stratégie d’un exploitant et les efforts déployés pour optimiser, sur le plan de la sûreté, la gestion des déchets qu’il produit. A titre d’exemple, en 2011, l’IRSN a examiné la stratégie de gestion des déchets, des combustibles usés et des sources scellées du CEA.

L’IRSN évalue en particulier la crédibilité des filières retenues en termes de calendrier de déploiement (aléas pour les constructions neuves, hypothèses relatives aux reprises de déchets anciens ou à la pérennité des installations, disponibilité des emballages de transport nécessaires…) et le respect des critères d’acceptation des déchets, conditionnés ou non, dans les différentes installations constituant les filières retenues.

Ces examens sont autant d’occasions d’identifier des points durs et des axes d’amélioration. Le rôle de l’expertise de l’IRSN est ainsi d’identifier les aléas dans les stratégies retenues et d’alerter l’ASN sur la nécessité pour les exploitants de proposer des solutions alternatives tenant compte de ces aléas. L’IRSN a ainsi examiné en 2010 la sûreté associée à la gestion des déchets produits par l’ensemble des installations du cycle du combustible français.