SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Incendie à la centrale de Brennilis : situation maîtrisée et absence d’impact sanitaire

 24/09/2015

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 


Un incendie s’est produit le 23 septembre 2015, dans un atelier de conditionnement de déchets dans l’enceinte réacteur de la centrale en démantèlement. Le feu a été rapidement maîtrisé et l’incident n’a pas eu d’impact sanitaire.


IRSN-Brennilis_Reacteur_201509.jpgMercredi 23 septembre 2015, à 16h40, l’IRSN a été informé par EDF d’un incendie à la centrale en démantèlement de Brennilis, dans le Finistère. L’IRSN a aussitôt activé son Centre Technique de Crise (CTC) situé à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine). ​La centrale de Brennilis, définitivement arrêtée en 1985, est en démantèlement depuis 1996. Elle ne contient plus aujourd’hui de combustible nucléaire.


Le feu a démarré dans un atelier de conditionnement de déchets métalliques situé à l’intérieur de l’enceinte réacteur. Il a été provoqué par les étincelles générées par un outil de découpe. L’incendie s’est alors propagé au sas en polycarbonate.  A 17h20, l’incendie était maîtrisé par les pompiers.


Après concertation avec l’Autorité de sureté nucléaire, l’IRSN a désactivé son CTC à 21h00. Pour sa part, EDF a levé son plan d’urgence interne à 23h.


Jeudi 24 septembre 2015, à 11h30, l’enceinte réacteur est toujours en « confinement statique » – à savoir, le confinement constitué par le génie civil des locaux. Concernant le confinement dynamique assuré par la ventilation, l’exploitant étudie et analyse les modalités de reprise de celle-ci.


Pas d’impact sanitaire identifié 


Quatre membres du personnel ayant inhalé les fumées ont été prises en charge par les hôpitaux de Brest et Morlaix. Elles ont fait l’objet de contrôles de contamination interne et externe, dont les résultats se sont tous révélés négatifs.


L’ensemble du personnel présent dans l’enceinte réacteur au moment de l’incendie et les intervenants dans celle-ci ont également fait l’objet de contrôle de contamination. Là encore, les résultats se sont tous révélés négatifs.


Les moyens de surveillance situés dans l’enceinte réacteur et dans l’environnement n’ont pas détecté d’élévation de radioactivité. Des contrôles complémentaires de l’exploitant ont confirmé ce point. Les moyens mobiles d’analyses de l’IRSN sont également sur place afin de procéder à des prélèvements dans l’environnement. 


Pour en savoir plus


Séminaire Les enjeux du démantèlement des installations nucléaires : Suivi du démantèlement de Brennilis effectué par la CLI des Monts-d’Arrée


En direct sur twitter
19/09/2018 - 14:15 @radioprotection Contaminations cutanées aux radionucléides : Cevidra, le premier traitement d'urgence mis au point dans les laborat… https://t.co/hrswXAEVYV
19/09/2018 - 14:15 @radioprotection Skin contamination by radionuclides: Cevidra has marketed #Calixarene the first emergency treatment developed in an… https://t.co/h8ruxobNUY
18/09/2018 - 16:45 @IRSNFrance The main fields of this agreement are #radiation protection and health effects, #nuclear safety of reactors in ope… https://t.co/QgWBjP1kSg
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances