SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

L’IRSN présente sa surveillance de la radioactivité dans le Cotentin

 26/11/2018

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

L’Institut rencontre, le 26 novembre 2018, les acteurs locaux pour leur présenter la mission de surveillance radiologique qu’il exerce dans le Cotentin, un territoire qui compte plusieurs installations nucléaires à La Hague, Flamanville et à Cherbourg. En parallèle, l’IRSN lance un projet pédagogique mené avec des lycéens autour de la mesure du tritium dans l’eau de pluie.

 

Ce 26 novembre 2018, l’IRSN organise une rencontre d’information et de dialogue avec le préfet de la Manche, des représentants des services départementaux, du rectorat, des directeurs d’établissements scolaires, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), et des parties prenantes du Cotentin, élus, membres des Commissions locales d’information (CLI).

 

L’événement a lieu au Laboratoire de radioécologie de Cherbourg-Octeville de l’IRSN (LRC), spécialisé dans la surveillance radiologique des milieux marin, atmosphérique et terrestre ainsi que dans la recherche en radioécologie.

 

 

Laboratoire de radioécologie de Cherbourg-Octeville

Créé en 1963, le LRC participe aux missions de surveillance de l’environnement  confiées à l’IRSN. Au quotidien, ses experts et chercheurs contribuent à  caractériser, quantifier et  modéliser les transferts d’éléments radioactifs dans et entre les milieux aquatique, estuarien, atmosphérique et côtier.

 

Chaque année, il effectue environ 550 prélèvements dans tous les milieux pour les cinq départements de la région Normandie. Il participe à des travaux d’expertise nationaux et internationaux  et met à disposition ses compétences, ses modèles et ses moyens de mesure dans le cadre de la préparation de l’Institut à la gestion d’une crise nucléaire. Ainsi, le LRC est en mesure de détecter des élévations de la radioactivité dans l’environnement du Cotentin et d’en interpréter l’origine.

 

Pour en savoir plus, télécharger la présentation du Laboratoire de radioécologie de Cherbourg-Octeville (PDF, 1,7 Mo)

 

Le tritium au cœur d’une expérience de science participative


Le LRC lance un projet pédagogique destiné à la compréhension de mécanismes de transfert de la radioactivité dans l’environnement. Ce projet sera réalisé avec des lycéens de trois établissements de Cherbourg, Coutances et Saint Lô.


Tout au long de l’année, lycéens, professeurs et experts de l’IRSN interagiront pour réaliser et interpréter des mesures du tritium dans l’eau de pluie. Le projet  a débuté en  octobre 2018 par une campagne de mesure du tritium dans l’eau de pluie recueillie à l’aide d’un pluviomètre placé par l’IRSN dans les trois établissements. Depuis cette date, les lycéens envoient les échantillons collectés au LRC pour mesure. Ils interpréteront ensuite les données pour finalement les valoriser lors des ateliers lycéens de la radioprotection, qui devraient se tenir à Cherbourg en mars 2019.


En direct sur twitter
13/12/2018 - 20:00 @IRSNFrance « Autre enjeu pour lequel @IRSNFrance restera vigilant : L’efficacité et la mise en place effective des disposition… https://t.co/a7p0lcas91
13/12/2018 - 19:59 @IRSNFrance « Un des enjeux de l’ expertise @IRSNFrance : l’efficacité et la mise en place effective des renforcements décidés… https://t.co/AFXGyuPgPA
13/12/2018 - 19:58 @IRSNFrance VD4 900/ O. Dubois: l'expertise @IRSNFrance portera sur la conformité de chaque réacteur &l’atteinte des objectif… https://t.co/n0bIiN3YW0
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances