SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Projet de piscine d’entreposage centralisé d’assemblages combustibles usés d’EDF : l’avis de l’IRSN sur les options de sûreté

 30/07/2019

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

 

Le projet de piscine d’entreposage centralisé d’EDF s’inscrit dans la stratégie de gestion des combustibles usés du cycle du combustible français. Cette stratégie conduit à un accroissement dans le temps du nombre d’assemblages combustibles entreposés, et induit à terme une saturation des capacités d’entreposage existantes.

 

À cet égard, l’arrêté du 23 février 2017 pris pour application de l’article L. 542-1-2 du code de l’environnement et établissant les prescriptions du Plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNGMDR) dispose notamment qu’EDF transmette à l’ASN les options techniques et de sûreté relatives à la création de nouvelles capacités d’entreposage des combustibles usés. En réponse, EDF a transmis le dossier d’options de sûreté (DOS) d’un projet de construction d’une piscine d’entreposage centralisé, objet d'un avis de l’IRSN. En décembre 2018, l’IRSN a en outre présenté les conclusions de son expertise relative à ces options au Groupe permanent d’experts pour les laboratoires et usines (GPU).

 

L'IRSN estime que les choix de conception effectués par EDF pour ce projet, compte tenu des engagements pris par EDF dans le cadre de l’expertise de l'IRSN, sont globalement adaptés et cohérents avec le retour d'expérience disponible, en incluant celui de l’accident de la centrale de Fukushima-Daiichi. Ces options de conception devraient conduire à un niveau de sûreté de cette piscine d'entreposage supérieur à celui des installations existantes.

 

En particulier, EDF a retenu des dispositions de limitation des risques associés aux agressions externes (coque avion, implantation semi-enterrée, redondance géographique des systèmes...) et un système de refroidissement de l'eau des bassins d'entreposage limitant les risques de fuite. Par ailleurs, la durée d'exploitation de l'installation, d'une centaine d'années, est une donnée retenue pour définir les options de conception (surveillance, possibilité de jouvence des composants...).

 

Toutefois, le système d'étanchéité retenu pour les bassins - à savoir un liner métallique fixé sur une structure en béton-, est un point sensible pour la sûreté. L'IRSN estime qu'EDF doit poursuivre sa réflexion sur cet élément dans la suite de son projet.

 

En outre, l'IRSN considère qu'un scénario postulé de fuite massive non compensable d'un bassin d'entreposage ou d'un canal de transfert devrait être pris en compte pour améliorer encore le niveau de sûreté de l'installation. Ceci devrait conduire à mettre en œuvre des dispositions à l'égard de la perte de l’inventaire en eau des bassins, que l'IRSN estime à ce stade raisonnablement réalisables.

 

 

Télécharger l’avis IRSN 2018-000318 du 6 décembre 2018 « Piscine d’entreposage centralisé d’assemblages combustibles usés d’EDF - Examen du dossier d’options de sûreté » (PDF, 230 ko)

 

Consulter l’avis de l’ASN du 29 juillet 2019 « L’ASN rend son avis sur le dossier d’options de sûreté du projet de piscine d’entreposage centralisé de combustibles usés »

 

En savoir plus sur le Plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNMDR) : lire notre dossier d’information

 

En direct sur twitter
21/10/2019 - 11:20 @IRSNFrance #Barometre2019 Développer la recherche pour améliorer la sûreté des réacteurs nucléaires existants est une mesure p… https://t.co/x2DcLYlzNb
18/10/2019 - 12:17 @suretenucleaire L'inspection continue à @EDFGolfech : modifications matérielles, prise en compte du retour d’expérience d’exploitat… https://t.co/7mFLJBzLc1
18/10/2019 - 10:12 @IRSNFrance #Barometre2019 Toutes les précautions sont prises pour assurer un très haut niveau de sûreté dans les centrales nuc… https://t.co/KkE8anThLr
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances