SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Description de la centrale nucléaire de Zaporizhzhya et de son environnement au 6 septembre 2022

 06/09/2022

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

La centrale nucléaire de Zaporizhzya, exploitée par le personnel ukrainien d'Energoatom, est sous contrôle des forces russes depuis le 4 mars 2022. Elle a récemment fait l'objet de plusieurs bombardements, suscitant une forte inquiétude sur les conséquences possibles :


  • 5 août : bombardement d'un transformateur 330 kV ayant conduit à l'arrêt automatique du réacteur n°3 et au démarrage de ses groupes électrogènes de secours ;
  • 5 août : bombardement et endommagement d'une station de production d'azote ;
  • 6 août :  bombardement à proximité du site d'entreposage à sec du combustible usé ;
  • 11 août : bombardements endommageant des équipements de lutte contre les incendies, une station de pompage d'effluents non radioactifs et des capteurs de mesures de radioactivité ;
  • 22 août : bombardement à proximité de la centrale thermique entrainant des dommages sur la ligne électrique d'interconnexion avec la centrale nucléaire ;
  • 23 août : bombardement entre la centrale nucléaire et la ville voisine d'Energodar, entrainant des incendies de végétation proches de la centrale ;
  • 25 août : bombardement au nord de la centrale thermique voisine de la centrale nucléaire, entrainant des incendies de végétation et une déconnexion temporaire de la centrale nucléaire du réseau électrique ; des diesels de secours auraient démarré ;
  • 25 août : bombardement d'une galerie d'accès du réacteur n°2 (liaison avec le bâtiment d'exploitation n°1), endommageant des conduites d'eau et des liaisons électriques ;
  • 28 août : bombardement du bâtiment d'exploitation n°1 entrainant une performation du toit et des dommages dans les équipements présents ;
  • 1er septembre : bombardement du site ayant conduit à la coupure d'une ligne électrique 750 kV, à l'arrêt du réacteur n°5 et au démarrage des diesels de secours du réacteur n°2,
  • 5 septembre : bombardement à proximité de la centrale thermique ayant conduit l'exploitant à couper la dernière ligne électrique connectant la centrale au réseau électrique Ukrainien.

A ce jour, aucun de ces bombardements n'a entrainé de rejets radioactifs sur le site. Aucune augmentation de radioactivité n'a été détectée par les réseaux de surveillance de l'environnement implantés à proximité de la centrale. Les équipes du site sont intervenues à chaque fois pour rétablir, dans la mesure du possible, la situation.


Afin de faciliter la compréhension des conséquences des événements récurrents se produisant sur le site de la centrale nucléaire de Zaporizhzya, la présente note resitue la centrale dans son environnement, décrit le site et rappelle les principaux enjeux liés à sa sûreté dans le contexte actuel.




Avis et rapports
Avis aux autorités 16/11/2022 Nouveaux avis de l'IRSN à l'ASN d'Octobre 2022
Avis aux autorités 07/11/2022 Avis de l'IRSN à l'ASN d'Octobre 2022
Consulter tous les avis et rapports
En direct sur twitter
25/11/2022 - 15:36 @IRSNFrance RT @ASN: @OECD_NEA lance une enquête internationale intitulée « Valeurs, science, perception des risques et énergie nucléaire », qui explor…
25/11/2022 - 14:25 @IRSNFrance RT @Ecologie_Gouv: Aujourd'hui c'est la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Téléchargez l'applic…
24/11/2022 - 16:41 @IRSNFrance [Note d’information] Impacts de la détérioration du réseau électrique national ukrainien sur les centrales nucléair… https://t.co/wMfIhtORWo
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances