SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

'Radon: changeons d’air, relevons le défi' : objectif atteint pour l’IRSN et la Communauté de communes ELAN

 28/02/2018

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

​Le programme « Radon : changeons d’air, relevons le défi », lancé il y a 2 ans, est arrivé à son terme. Son bilan est positif et l’objectif que s’étaient fixé la Communauté de communes Elan Limousin Avenir Nature (ELAN) et l’IRSN est atteint : les participants ont apporté la démonstration que l’exposition au radon n’est pas une fatalité. Ceux qui ont choisi d’agir ont été récompensés de leurs efforts et ont vu leur exposition divisée par 3 en moyenne.


La phase de mesure organisée au cours du premier semestre 2016 sur le territoire des 15 communes partenaires a débouché sur un constat sans appel : avec plus de 70% des habitations dépassant – parfois très nettement – la valeur de référence de 300 Bq/m3, le caractère massif et généralisé de la présence du radon dans ce secteur de Haute-Vienne est clairement confirmé. Après avoir contribué à leur faire prendre conscience de cette réalité, les initiateurs du programme étaient déterminés à accompagner les habitants concernés dans la gestion de ce risque sanitaire. Aussi, pendant près de 18 mois, ELAN et l’IRSN se sont employés, avec l’appui du Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin (LMB), à leur offrir une assistance, à les guider dans la recherche de solutions et à suivre leurs progrès.


Aux termes du programme, ELAN et l’IRSN constatent la très bonne adhésion des participants au dispositif mis en place et les résultats encourageants obtenus.


Les quatre réunions publiques et la dizaine d’ateliers organisés au début de l’été 2016 avaient rencontré un très beau succès. Cette mobilisation s’est confirmée à l’automne 2016 avec le bon retour enregistré aux questionnaires transmis par l’IRSN. Les réponses obtenues, complétées par les résultats des mesures de contrôle effectuées durant l’hiver 2016-2017 par une cinquantaine de participants impliqués à chacune des étapes, permet de disposer d’un solide retour d’expérience sur l’efficacité des différentes mesures mises en œuvre.


Première conclusion de ce retour d’expérience : une très large majorité de ceux qui sont entrés dans la démarche sont parvenus à diminuer leur exposition au radon. Sur l’échantillon de 53 participants ayant effectué une mesure de contrôle après avoir mis en œuvre des actions de remédiation, les concentrations sont passées d’une moyenne de 1660 Bq/m3 à une moyenne de 630 Bq/m3, soit une division par près de 3.


Au-delà du bilan statistique, le programme a également permis de suivre de manière plus approfondie les démarches engagées par deux foyers confrontés à des concentrations de radon plus particulièrement élevées. Le suivi de ces deux cas montre la possibilité de réduire l’exposition dans des proportions bien plus importantes encore (de l’ordre d’un facteur 10) par la mise en œuvre de techniques de remédiation particulières (système de mise en dépression du sol et ventilation mécanique par insufflation).


Si les éléments de bilan précédents sont positifs et encourageants, le défi auquel se trouve confronté le territoire de la communauté de communes Elan et plus largement la Haute-Vienne et le Limousin reste grand. Au-delà des premières actions qu’ils ont mises en place, certains participants devront effectuer des travaux complémentaires pour ramener les concentrations de leur habitation en deçà de la valeur de référence de 300 Bq/m3 fixée par les pouvoirs publics. Par ailleurs, les participants de ce programme ne représentent qu’une partie de la population concernée. L’effort de sensibilisation et d’accompagnement doit de ce fait être poursuivi de manière à convaincre de nouveaux habitants de franchir le pas et d’engager les actions nécessaires pour abaisser leur exposition.


Pour Jérôme Joly, conseiller du directeur général de l’IRSN : « le succès enregistré à l’issue du programme est d’abord à mettre au crédit des participants. Ils ont su se prendre en main et profiter des outils et connaissances mis à leur disposition pour protéger leur santé. »


Pour Jean-Jacques Faucher, vice-président de la communauté de communes ELAN : « le programme mis en place avec l’appui de l’IRSN a permis de poser des bases solides sur lesquelles nous allons pouvoir nous appuyer pour toucher une population plus large et faire entrer la lutte contre le radon dans les mœurs. Avec l’aide des professionnels du bâtiment, je suis confiant en la capacité de notre territoire à rester en pointe dans ce domaine. »

 

 

Plus d'information :

 

Le programme Radon, changeons d'air, relevons le défi en Haute-Vienne

 

Le risque radon dans les habitations en 10 questions

 

 

En direct sur twitter
26/09/2018 - 13:41 @suretenucleaire RT @IRSNFrance: 5/5[Bilan 2017 expo rayonnements au #travail] Télécharger le rapport et l’infographie => https://t.co/n3Hg4uAO2i @Minist_T…
26/09/2018 - 13:41 @suretenucleaire RT @IRSNFrance: 4/5[Bilan 2017 expo rayonnements au #travail] Etude ciblée concernant les prestataires du nucléaire. Dose individuelle moye…
26/09/2018 - 13:41 @suretenucleaire RT @IRSNFrance: 3/5[Bilan 2017 expo rayonnements au #travail] Dose individuelle moyenne stable : ▶ 0,72 mSv/pers/an pour les travailleurs…
S'abonner aux flux Twitter de l’IRSN
Base de connaissances