SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

Toutes les actualités

Résultats de l’appel à projets H2020 : un succès pour l’IRSN qui participe à 8 projets de recherche européens pour améliorer la sûreté et la radioprotection

 12/06/2019

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

 

La Commission européenne vient de publier les résultats de son appel à projets Euratom H2020 « 2018-2019 ». L'IRSN participe à huit des treize nouveaux projets européens qui seront lancés dans l'année.

 

Ce succès s'inscrit dans le contrat d'objectifs et de performance (COP) de l'IRSN renouvelé avec l'Etat jusqu'en 2023 et dont l'un des enjeux est de développer à l'échelle nationale, européenne et internationale des démarches partenariales pour déployer la stratégie scientifique et conduire une recherche de haut niveau afin de répondre aux enjeux de l'expertise. Il confirme l'IRSN comme acteur majeur de la recherche en sûreté, en radioprotection et environnement. Ce résultat est le reflet de son dynamisme dans les propositions faites et de sa contribution aux actions collectives pour la recherche au niveau européen.

 

Jean-Christophe Niel, directeur général de l'IRSN, souligne que « 40% du budget de l'IRSN est dédié à la recherche dont l'enjeu, pour l'IRSN, est de contribuer à l'amélioration des connaissances pour la sûreté nucléaire et la radioprotection et d'alimenter l'expertise de l'IRSN avec les meilleures connaissances scientifiques ».

 

Pour la première fois, l’IRSN a concouru dans tous les domaines techniques. Parmi les thèmes phares de recherche sélectionnés, figurent : 

 

  • Dans le domaine de la sûreté nucléaire : deux projets concernant les réacteurs de génération II et III, R2CA (Reduction of Radiological Consequence in design based Assessment), sur les conséquences radiologiques des accidents de dimensionnement et leur stratégie de gestion  piloté par l’Institut, et MUSA (Management and Uncertainties in Severe Accidents), sur l’amélioration des outils de simulations d’accidents graves, dans lequel l’IRSN sera en charge de coordonner le « Work Package » sur l’étude de moyens de mitigation innovants des accidents en piscine d’entreposage.

 

  • Dans le domaine de la sûreté des réacteurs de génération IV : le projet SAMOSAFER (Severe Accident Modeling and Safety Assessment for Fluid-fuel Energy Reactors), piloté par l’université de Delft, avec une participation de l’IRSN.

 

  • Dans le domaine de la sûreté des réacteurs modulaires à eau légère : l’IRSN prend part à l’ensemble des « Work Packages » techniques du projet ELSMOR (towards European Licensing of Small MOdular Reactors), piloté par le Technical Research Centre of Finland (VTT).

 

  • À noter que l’Institut va rejoindre la suite d’un projet sur les données nucléaires pour les applications de modélisations : SANDA follow-up (Supplying Accurate Nuclear Data for energy and non-energy Applications), piloté par CIEMAT (Centro de Investigaciones Energéticas, Medioambientales y Tecnológicas, Espagne). L’IRSN participe au projet SHARE (StakeHolder-based Analysis of REsearch for decommissioning) à propos de l’élaboration d’une feuille de route pour la recherche sur le déclassement des installations.
  • Dans le domaine de la gestion des déchets nucléaires : le programme EURAD (EURopean joint programming on RAdioactive waste management and Disposal) sur tous les aspects techniques du stockage géologique profond des déchets, piloté par l’ANDRA.

 

  • Enfin, dans le domaine de la radioprotection : le projet HARMONIC (Health effect of cArdiac fluoRoscopy and MOderN radIotherapy In paediatriCs), coordonné par ISGlobal Espagne qui porte sur les effets sur la santé de la fluoroscopie (ou radioscopie) et de nouvelles approches de radiothérapie cardiaque pédiatrique.

 

Plus d'informations sur les programmes de cherche de l'IRSN.