SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Prix

Le prix de la meilleure présentation orale des posters décerné à une doctorante de l’IRSN

09/10/2019



 

Marine Boudias, doctorante à l’IRSN et l’ESPCI, en collaboration avec les laboratoires de Subatech et TrisKem, a décroché le premier prix du concours de présentation orale des posters à l’occasion du congrès Euroanalysis qui s’est tenu du 1 au 5 septembre 2019 à Istanbul (Turquie).


 

Débutée en 2018, la thèse s’intitule « Development of highly selective sorbents for studying migration processes of radioactive contaminants (226Ra, 137Cs) into the environment ». Son objectif  est de développer une méthode analytique permettant d’étudier la chimie du radium et du césium dans des volumes de quelques microlitres, comme cela peut être le cas dans les eaux porales des sols et des sédiments.


Le principe est d’utiliser des polymères à empreintes ioniques (IIP). Ces polymères miment les procédés de reconnaissance de molécules présentes dans la nature : ils contiennent des « cavités » spécifiques d’un ion, ce qui permet une reconnaissance sélective de cet ion. Afin de créer une cavité empreinte pour un ion, un complexe est formé entre l’ion cible et des monomères-ligands appropriés, suivi d'une polymérisation en présence d'un agent de réticulation autour de ce complexe. Les ions cibles sont ensuite éliminés par lavage pour libérer les « cavités » spécifiques, ou sites de liaison de l’ion. Marine Boudias a comparé différentes conditions de synthèse pour mettre au point des IIP spécifiques du radium et du césium, deux radionucléides d’intérêt pour les évaluations d’impact radiologique.


Ces IIP permettront d'étudier la dynamique biogéochimique et les processus de transfert de ces radionucléides entre les différents compartiments de la biosphère, malgré le faible volume d’échantillon. Il reste aujourd’hui à affiner les conditions de synthèse et d’extraction afin d’être le plus sélectif possible, et comparer les performances des IIP à d’autres supports existants avant de les miniaturiser dans un capillaire ou sur une lab-on-chip.


Le prix de présentation orale des posters d’Euroanalysis a pour but de mettre en valeur le travail des doctorants et de les inciter à partager leurs découvertes.


 

M-Boudias-presentation-poster.JPG
 

Marine Boudias lors de la présentation de sa thèse. © Valérie Pichon