SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

IRSN/Pour la science

Quatrième cahier partenaire : L’iode radioactif volatil, un gaz à piéger

02/12/2020


Le quatrièmPour la science iode.PNGe cahier partenaire IRSN - Pour la science, qui parait dans le numéro du mois de décembre, aborde des techniques de piégeage qui permettraient de limiter les rejets d'iode gazeux dans une situation d'accident nucléaire grave.


Ce numéro met en avant les résultats du programme MIRE (Mitigation des Rejets à l'Environnement en cas d'accident nucléaire). Lancé en 2013 pour une durée de 6 ans, celui-ci vise la réduction des rejets radioactifs pouvant résulter de l'éventage volontaire d'une enceinte de confinement d'un réacteur nucléaire. La solution la plus fiable mise en avant par le projet consiste à utiliser des matériaux absorbants poreux, plus particulièrement les zéolithes, pour piéger l'iode gazeux au sein de leur structure cristallographique.


Les résultats encourageants obtenus au cours du programme MIRE ont conduit à son extension jusqu'en 2022 afin d'explorer plus avant les capacités de ces matériaux à piéger l'iode radioactif sous ses différentes formes et pour s'assurer que les résultats obtenus à l'échelle du laboratoire sont toujours valides dans des conditions propres à une mise en œuvre possible dans les réacteurs français.


Les cahiers partenaires de l'IRSN avec le magazine Pour la science traitent de la diversité des sujets de la recherche de l'Institut. Le premier, édité en juin, concernait le devenir du césium radioactif dans les forêts. Le second, édité en août, se penchait sur les conditions qui permettraient de retenir en cuve le cœur fondu d'un réacteur nucléaire, en cas d'accident grave. Enfin le troisième, édité en octobre, abordait les progrès des techniques de la radiothérapie stéréotaxique.


>> Lire le cahier partenaire « L'iode radioactif volatil, un gaz à piéger »

>> En savoir plus sur le projet Mire

>> Retrouver l'ensemble des cahiers partenaires de l'IRSN avec le magazine Pour la science