SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Recherche à l'IRSN

L’IRSN s’engage dans une grande étude européenne sur le radon et les matériaux naturellement radioactifs

01/03/2021


Le projet RadoNorm étudie les effets de l'exposition chronique au radon et autres radionucléides d'origine naturelle sur l'Homme et l'environnement afin d'améliorer la protection des travailleurs et du public face au risque qu'ils peuvent présenter.

 


radonorm_logo.png


Présent aussi bien dans le sol, dans l'air et dans l'eau, le radon est l'une des principales sources de rayonnements ionisants naturels à l'origine d'une exposition humaine. Depuis le substrat rocheux dont il est issu, ce gaz radioactif peut se disperser dans l'air et s'accumuler dans les bâtiments. L'augmentation des concentrations en radon dans l'air inhalé entraîne un risque accru de cancer du poumon. L'Organisation Mondiale de la Santé le classe aujourd'hui comme l'une des principales causes de cancer pulmonaire après le tabac, en particulier lorsqu'il est associé au tabagisme.


Les NORM (pour « natural occurring radioactive materials »), sont des matériaux contenant naturellement des éléments radioactifs utilisés par l'industrie. Du fait de leur niveau de radioactivité naturelle, ils contribuent à augmenter les doses de rayonnement reçues, notamment par les travailleurs des secteurs concernés.


Le projet RadoNorm vise à améliorer la connaissance scientifique sur le radon et les NORM, notamment dans les domaines de l'évaluation des expositions, de la dosimétrie et de l'épidémiologie. Sa force est l'association de nombreuses disciplines scientifiques. Le projet vise ainsi à caractériser l'exposition au radon et aux NORM, développer de nouvelles techniques de dosimétrie, évaluer l'impact de ces radionucléides d'origine naturelle sur la santé, diffuser les connaissances au sein de la société et proposer des formations homogènes au sein des entreprises qui travaillent avec ces matériaux.


Les sciences sociales à l'appui pour la protection des citoyens


Dans l'objectif de protéger au mieux la population et de favoriser l'acceptation de ces recommandations, une attention particulière sera portée à l'aspect sociétal et la perception du risque par le public. Afin d'encourager les citoyens à agir et à s'approprier les problématiques liées au radon, le projet RadoNorm développera des outils et des méthodes de communication en matière de santé publique, notamment par la mise en place de programmes de science participative pour les zones les plus exposées au radon.


Fort de son approche pluridisciplinaire, le projet RadoNorm participera à l'élaboration d'une réponse européenne aux risques d'exposition radioactive issue de la radioactivité naturelle des sols pour les particuliers ou les travailleurs.

 

>> En savoir plus sur le projet RadoNorm