SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Recherche à l'IRSN

Radioprotection médicale : Le projet européen MEDIRAD livre ses recommandations

11/04/2022


[Recherche à l'IRSN] Lancées en 2017, les recherches du projet MEDIRAD (Implication of MEDedIcal low-dose RADiation exposure) ont abouti à une série de recommandations. Elles visent à garantir une meilleure qualité de vie des patients et une meilleure protection des professionnels de santé, dans le cadre d'une utilisation des rayonnements ionisants dans le domaine médical à des fins diagnostique et thérapeutique.


Le projet européen MEDIRAD, financé dans le cadre du programme de recherche H2020 EURATOM pour 5 ans et coordonné par ISC Global (Espagne) et l'Université Paris Descartes, a réuni 33 partenaires de 14 Etats Membres européens. Il avait vocation à rapprocher les communautés scientifiques et médicales dans le domaine de la recherche pour la radioprotection médicale et visait à optimiser l'utilisation des rayonnements ionisants dans le domaine médical, en radiothérapie, médecine nucléaire, imagerie médicale et radiologie interventionnelle. Ce projet avait également pour ambition de promouvoir les liens entre science, médecine et société, pour une meilleure qualité de vie des patients et une meilleure protection des professionnels de santé.


 



Contributeur majeur dans ce projet, l'IRSN a participé aux travaux de MEDIRAD dans trois secteurs d'application des rayonnements ionisants en médecine :


  • En radiothérapie, où les travaux de recherche se sont focalisés sur l'évaluation des risques de toxicité cardiaque associés aux radiothérapies des cancers du sein et à l'optimisation des pratiques. L'IRSN a ainsi contribué :

Au développement de modèle de probabilité de complication des tissus sains (NTCP) adapté à la toxicité cardiaque ; À identifier de nouveaux candidats biomarqueurs d'image et biomarqueurs moléculaires prometteurs pour l'identification et le suivi personnalisé des patientes à risque.


  • En radiologie interventionnelle, où les travaux de recherche se sont concentrés sur la radioprotection des professionnels de santé et l'optimisation des pratiques.L'Institut a participé aux évaluations de l'efficacité des équipements de protection radiologique (cristallin et cerveau) utilisés par les professionnels de santé dans les services de radiologie interventionnelle.

  • En imagerie médicale, où les travaux de sont focalisés sur l'évaluation du risque de cancer associé à la scannographie pédiatrique. L'IRSN a contribuéé à la mise en place d'une étude cas témoins nichée pour permettre d'investiguer le rôle de facteurs de prédisposition, notamment les variants génétiques et épigénétiques, susceptibles de contribuer à ce risque. Cette étude sera poursuivie au-delà du projet MEDIRAD.


Sur la base des résultats scientifiques produits par les partenaires de MEDIRAD, l'IRSN a coordonné la phase d'élaboration d'un ensemble de recommandations en matière de radioprotection avec l'appui des parties prenantes : associations de patient, associations de professionnel de santé, autorités compétentes en radioprotection et industriels dans le secteur médical.

 


Source : projet MEDIRAD



Ces recommandations, disponibles dans leur version complète sur le site de MEDIRAD, sont regroupées en 4 axes majeurs :


  • La consolidation des bases de données « patient » au niveau européen 

On retiendra notamment l'importance du développement (i) de méthodes standardisées pour le codage des données, (ii) d'interfaces efficaces, (iii) d'infrastructures et (iv) de référentiels qualité, nécessaires à la collecte et au stockage sécurisé des données des patients ; ces bases de données « patients » (dose - image) devant être mises en lien avec les bio-banques « patients » pour maximiser leur utilité.

  • L'optimisation des protocoles à visée diagnostic ou thérapeutique mettant en jeu l'irradiation.

On retiendra notamment l'importance d'une évaluation de la dose à l'organe pour chaque acte de diagnostic médical faisant appel au CT Scanner.

  • L'optimisation pour la radioprotection des patients et du personnel médical

On retiendra notamment l'importance du déploiement dans les services de médecine nucléaire de l'imagerie quantitative pour une utilisation standardisée des radio- pharmaceutiques en Europe.

  • Les pistes de recherche européenne pour la radioprotection médicale

On retiendra l'importance de poursuivre les recherches sur les effets indésirables des rayonnements ionisants sur les tissus sains et la définition d'une stratégie de recherche européenne pour le développement des applications de l'IA en radioprotection médicale.


Pour en savoir plus


Consulter le descriptif du projet MEDIRADConsulter la synthèse des recommandations du projet MEDIRAD (Français)