SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Toutes les actualités

Offres de post-doctorat

Offre de post-doctorat géomécanique, tomodensitométrie in situ et analyse d'images

21/06/2022


Le Laboratoire d'étude et de recherche sur les transferts et les interactions dans les sous-sols (LETIS) recrute un post-doctorant pour un contrat d'une durée de 12 mois, à Fontenay-aux-Roses. Sur le sujet «Imaging gas migration in bentonite and argillite – in situ CT scan experiments and image analysis».


Ce projet est mené par l'IRSN dans le cadre des recherches liées au projet Cigéo (projet de stockage en couche géologique profonde des déchets radioactifs HA/MAVL). Il vise notamment la compréhension et la modélisation de phénomènes physico-chimiques importants pour la sûreté de la future installation. Comme une production significative d'hydrogène est attendue à l'intérieur du dépôt géologique, cette phase gazeuse pourrait modifier les flux et les conditions mécaniques de la roche et des matériaux d'ingénierie tels que les bouchons de bentonite et donc potentiellement impacter le transport des radionucléides. En France, la solution envisagée est le stockage géologique dans les argilites du Callovo-Oxfordien. Cette argilite présente une porosité globale élevée (de l'ordre de 20%), dont plus de 90% est composée de pores de diamètre inférieur à 100nm, ce qui conduit à une très faible perméabilité. L'organisation spatiale de cette porosité est encore mal connue, car sa connectivité est contrôlée par des pores inférieurs à 10 nm, difficiles à caractériser expérimentalement.

Le travail proposé dans ce post-doctorat consiste principalement à travailler sur la caractérisation de la microstructure des matériaux argileux (naturels et artificiels) et leur relation avec la migration des gaz, dans le cadre du Gas Transfer WP du projet EURAD (European Joint Program). La majeure partie de ce travail est expérimentale et propose de poursuivre les travaux précédents sur des montages de taille centimétrique permettant des injections de gaz dans des mélanges de boulettes de bentonite-poudre dans le but d'étudier l'effet des hétérogénéités structurelles sur les processus de transport de gaz en utilisant la microtomographie à rayons X (CT-scan). Le prototype de cellule en PMMA a été construit et est maintenant testé pour des injections d'eau et de gaz en dehors du CT-scan. Le chercheur post-doctoral poursuivra ce développement expérimental en créant des conditions d'injection dans le CT-scan afin de pouvoir suivre l'évolution de la microstructure pendant l'injection de gaz.

Les contrats post-doctoraux permettent à des docteurs récemment diplômés d'approfondir leurs compétences tout en apportant une contribution à la recherche menée par l'IRSN. La procédure de recrutement mise en œuvre par l'IRSN s'apparente à celle des doctorants, en ce sens que des universitaires ou des chercheurs extérieurs à l'IRSN sont invités à évaluer les sujets proposés et les candidats.

Voir la page des offres de post-doctorats