SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Propositions de post-doctorat

Comportement du ruthénium en milieu nitrique : phénomènes de transfert et dispositifs de piégeage

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Prise de fonction : Janvier 2021

Durée : 18 mois

Lieu de travail : Cadarache, Déplacements occasionnels à prévoir en France et à l’étranger

Restriction sur le recrutement d'une personne handicapée : Travail essentiellement expérimental (station debout prolongée)


Employeur


L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est un établissement public à caractère industriel et commercial français (EPIC), expert français en matière de recherche et d'expertise dans les domaines de la sûreté nucléaire, du contrôle et de la protection des matières nucléaires et de la protection contre les rayonnements ionisants.


Au sein de l'IRSN,  le Laboratoire d'expérimentation environnement et chimie a pour mission générale les études expérimentales des phénomènes et des mécanismes divers ayant une influence sur le transfert des produits radioactifs en situations accidentelles.


Poste et mission


Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) post-Fukushima des installations ORANO La Hague ont identifié comme situation « redoutée » le scénario d'accident hors dimensionnement de perte totale de refroidissement des cuves d'entreposage de solutions nitriques concentrées de produits de fission (PF). Par conséquent, l'IRSN a pour objectif d'améliorer la compréhension des phénomènes liés à cette thématique, en particulier l'identification des formes volatiles de ruthénium issues d'une solution nitrique en ébullition avec PF dissous, ainsi que la mitigation des potentiels rejets volatils. L'élément Ru présente en effet une chimie complexe dans ce contexte, autorisant de nombreux degrés d'oxydation, de sorte que dans le cycle, il se partage entre les phases solide, liquide et gazeuse. Il est ainsi présent à chaque étape du retraitement du combustible nucléaire irradié.


Le sujet de recherche proposé de 18 mois s'articulera donc autour des points suivants, dans le contexte explicité ci-dessus :


  • étude expérimentale de la mitigation des rejets de ruthénium volatil depuis une solution nitrique. L'objectif est de caractériser les capacités de piégeage de différents types de média filtrant (matériaux poreux par exemple) vis-à-vis du RuO4 gazeux,
  • étude expérimentale de la chimie du ruthénium en phase gazeuse : l'objectif est de mettre au point une méthode fiable d'identification des formes volatiles de Ru par spectroscopie IRTF.

Ces différents points seront étudiés grâce à des dispositifs d'essai dédiés de l'IRSN Cadarache. Le travail expérimental proposé devra conduire à la rédaction d'articles et communications scientifiques sur le sujet.


Profil recherché


  • Doctorat en chimie, chimie analytique, génie des procédés.
  • Connaissances souhaitées en spectroscopie IR



Laboratoire IRSN impliqué

Contact

Envoyer un CV et une lettre de motivation à :

Philippe Nerisson IRSN/PSN-RES/SEREX/L2EC
04 42 19 95 88
Laurent Cantrel IRSN/PSN-RES/SEREX/L2EC
04 42 19 94 50