SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Effets des faibles doses de rayonnements ionisants γ dans la pathologie athéromateuse : études des mécanismes de modulation de l’inflammation


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Type de document >

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/PSE-SANTÉ/SESANE/LRTOX

Auteurs > REY Nicolas

Date de publication > 05/02/2021

Résumé

​L’objet de cette thèse est d’étudier les effets des faibles doses de rayonnements ionisants γ dans l’athérosclérose, une maladie inflammatoire de la paroi des vaisseaux de gros et moyens calibres. Des études ont démontré que l’exposition aux doses faibles pouvait améliorer la pathologie en réduisant l’inflammation, nous voulions ainsi comprendre comment les rayonnements ionisants modulent le système immunitaire.
Pour cela, nous avons utilisé des modèles de souris « mimant » l’athérosclérose que nous avons irradiée à des faibles doses. Nous avons observé que les rayonnements ionisants affectaient surtout les monocytes et les macrophages, des cellules de l'immunité innée très importante pour le développement de la maladie. Par ailleurs ces effets étaient plus importants à la dose la plus élevée où nous avons observé une réduction importante de l’inflammation. Enfin, nous avons aussi mis en évidence que les effets des faibles doses pouvaient persister longtemps après l’irradiation.