SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Modélisation multi-échelle de la combustion d'un nuage de particules


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​Mohamed Belerrajoul a soutenu sa thèse le 6 février 2019 à Toulouse.

Type de document > *Mémoire/HDR/Thèse

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/PSN-RES/SA2I/LIE

Auteurs > BELERRAJOUL Mohamed

Date de publication > 06/02/2019

Résumé

Le risque d'explosion de poussières présente une menace constante pour les industries de transformation qui fabriquent, utilisent ou manipulent des poudres
ou des poussières de matières combustibles. Dans le secteur nucléaire, les scénarios envisagés traitent, en particulier, le risque d'explosion de poussières de
graphite liées aux opérations de démantèlement des réacteurs Uranium Naturel Graphite Gaz. L'objectif de ce travail est d'apporter une contribution à la description
macroscopique des transferts de masse et de chaleur pour le mélange gaz-particules parcouru par une flamme gazeuse. Parmi les méthodes permettant de réaliser
le changement d'échelle (i.e. le passage de l'échelle du microscopique à l'échelle macroscopique) la méthode de prise de moyenne volumique est particulièrement
bien adaptée et ouvre des perspectives intéressantes. Le modèle proposé est comparé au modèle Euler-Lagrange classique basé sur la résolution du problème de couche
limite pour une particule isolée en milieu infini. Cette étude montre que les effets du taux de dilution et des échanges indirects entre les particules ne sont pas
systématiquement négligeables dans les échanges macroscopiques entre les deux phases. D'autre part, la présente étude laisse entrevoir les potentialités de l'approche
proposée pour les simulations détaillées de l'écoulement diphasique.