SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Publications

Modélisation thermo-mécanique de la fissuration de matériaux cimentaires : vieillissement et tenue des enceintes de confinement des centrales nucléaires


Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

​Adrien Socié a soutenu sa thèse le 20 novembre 2019, à l'Université de Montpellier.

Type de document >

Mots clés >

Unité de recherche > IRSN/PSN-RES/SEMIA/LPTM

Auteurs > SOCIE Adrien

Date de publication > 20/11/2019

Résumé

​L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) s’intéresse à l’étude des réactions de gonflement interne, dont les Réactions Sulfatiques, et à leur impact sur l’évolution des propriétés du matériau cimentaire. Les Réactions Sulfatiques sont caractérisées par la précipitation de l’ettringite, dans les pores du matériau durci entraînant des gonflements locaux et une fissuration par déformations différentiées. Les fissures créées constituent alors le lieu privilégié de la précipitation d’ettringite et accélèrent le transport des espèces chimiques au sein du milieu poreux. La modification locale des phénomènes de transport induit une accélération de la dégradation du matériau.


Ce travail de thèse modélise à l’échelle mésoscopique d’une collection de granulats, le gonflement du béton par les Réactions Sulfatiques et la cinétique de dégradation. Un modèle chimio-mécanique basé sur une description du transport réactif (diffusion d’espèces et réactions chimiques) et mécanique (Modèle de Zones Cohésives) dans un milieu poreux fissuré est proposé et résolu à l’aide d’un couplage étagé générique. Les paramètres chimiques et mécaniques initiaux sont estimés par un calcul d’hydratation et d’homogénéisation analytique. La modélisation chimio-mécanique tridimensionnelle est validée de façon modulaire et appliquée aux Réactions Sulfatiques Externe et Interne. Les effets de la composition du béton et des conditions environnementales chimiques sur la cinétique d’expansion et le faciès de rupture sont étudiés. Les applications mettent en évidence l’influence des granulats et des fissures dans la répartition spatiale inhomogène des zones de précipitation de l’ettringite et les contraintes de gonflement associées.