SharePoint
Aide
Faire avancer la sûreté nucléaire

La Recherchev2

Collaboration scientifique

Partenariat PIANOFORTE

Fermer

Authentification

Email :

Mot de passe :

Pianoforte_logo.png

Le partenariat PIANOFORTE, lancé le 1er juin 2022 pour une durée de 5 ans, vise à améliorer la protection du public, des travailleurs et des patients ainsi que de l’environnement suite à des expositions aux rayonnements ionisants d’origines environnementales, professionnelles et médicales.

Ce partenariat regroupe 58 partenaires représentant 22 pays de l’Union européenne ainsi que le Royaume-Uni et la Norvège. Il mobilise des partenaires publics (organismes publics de recherche, autorités dans le domaine de la radioprotection, universités) mais aussi les six plateformes européennes de recherche en radioprotection (Alliance, Eurados, Euramed, Melodi, Neris et Share).  La coordination du partenariat est assurée par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire français (IRSN).

Objectifs

Le partenariat PIANOFORTE contribuera aux politiques européennes prioritaires que sont la lutte contre le cancer (Plan européen de lutte contre le cancer), la protection de la santé vis-à-vis des risques environnementaux (Pacte vert pour la croissance) et enfin l’amélioration de l’anticipation et de la résilience en situation de catastrophe (implémentation du cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe).

Dans ce but, ce partenariat européen favorise les activités de recherches multidisciplinaires et d'innovations dans une approche collaborative rassemblant des scientifiques, des autorités et l’ensemble des parties prenantes dont la société civile. Les projets de recherche, axés sur des priorités clairement identifiées, seront sélectionnés par le biais d'appels d’offres.

Ainsi, entre 2023 et 2025 seront notamment organisé trois appels d’offres, ouverts à l’ensemble de la communauté européenne de la recherche pour la radioprotection. Ils seront centrés sur les quatre thèmes suivants :

  • L’amélioration de la radioprotection des patients en lien avec l’utilisation des rayonnements ionisants (diagnostic, thérapeutique) dans le domaine médical ;
  •  La meilleure compréhension de la variabilité de la réponse individuelle à une exposition aux rayonnements ionisants ;
  • L’étude des mécanismes mis en jeu lors d’une exposition chronique aux faibles doses de rayonnements ionisants ;
  • L’amélioration des capacités d’anticipation et de la résilience en situations de crise d’origine nucléaire ou radiologique et de gestion post-accidentelle.

Une attention particulière sera portée à l’implication de l’ensemble des parties prenantes (autorités, société civile, praticiens de la radioprotection, experts, …) dans la définition des thématiques scientifiques qui feront l’objet des appels d’offre. Ce partenariat vise aussi à établir des ponts avec les activités de recherche menées au niveau européen dans le domaine « hors-Euratom » notamment celles conduites dans le domaine de la santé.

Au-delà de ces activités de recherche, PIANOFORTE contribuera à maintenir en Europe une capacité durable d'expertise en radioprotection actuellement internationalement reconnue, notamment en favorisant la disponibilité, l'utilisation et le partage des infrastructures de recherche de pointe existantes au niveau européen ainsi qu’en mettant en œuvre des activités d'éducation et de formation.

Le partenariat s’appuiera sur des travaux antérieurs, et notamment sur les résultats issus du programme conjoint européen CONCERT mené dans le cadre du programme cadre H2020 qui s’est achevé en 2020. Il bénéficiera aussi des acquis d’autres projets européens juste achevés ou en cours tels que MEDIRAD, HARMONIC ou SINFONIA.
 
Organisation du partenariat

L’organisation du partenariat PIANOFORTE s’articule autour de 7 workpackages (WPs).

WP1 : Coordination et gestion du consortium

Le workpackage, piloté par l’IRSN, assurera la coordination ainsi que la gestion administrative et financière du partenariat. Il assurera les relations avec la Commission européenne (CE), facilitera les échanges d'informations au sein du consortium et répondra aux exigences contractuelles et de reporting.


WP2 : Priorisation des thématiques scientifiques pour les Open Calls

Ce workpackage, piloté par le Belgian Nuclear Research Centre (SCK CEN - Belgique) définira les priorités de recherche qui seront à la base des appels d’offres. Celles-ci devront être alignées sur les priorités des États membres participants et des parties prenantes de la radioprotection, y compris le grand public. Une tâche spécifique de ce WP s’assurera de la bonne communication des résultats de recherches entre les consortiums afin de maximiser l'impact des projets. Une autre tâche de ce groupe de travail consistera à effectuer une mise à jour de la feuille de route conjointe pour la recherche en radioprotection développée au sein de l'EJP-CONCERT, en tenant compte d'une part des futurs besoins de recherche et d'autre part   des nouvelles connaissances scientifiques acquises dans le cadre du partenariat.  



WP3 : Implication des parties prenantes

Ce workpackage, piloté par le Federal Office for Radiation Protection (BfS - Allemagne), identifiera les besoins prioritaires des parties prenantes afin de les prendre en compte  dans l'établissement des thèmes des appels à projets du WP2. D’autre part, le WP établira des liens avec les initiatives internationales actuellement en cours ou prévues dans le domaine de la recherche en radioprotection.. Il visera aussi à voir dans quelles mesures des synergies avec d’autres projets menés dans le cadre de Horizon Europe (par exemple dans le domaine de la santé) peuvent être établies.


WP4 : Enseignement et formation


Le worckpackage, piloté par Stockholms Universitet (SU – Suède), maintiendra et développera les compétences des jeunes chercheurs, étudiants et professionnels de la radioprotection par l’organisation de cours sur des thèmes en lien avec la recherche en radioprotection. De plus ce WP soutiendra la formation des étudiants et des professionnels de la radioprotection par la mise en place de bourses et d’échanges entre les partenaires.  L’ensemble de ces actions vise à favoriser l’émergence d’un réseau de jeunes chercheurs et de professionnels en radioprotection.


WP5 : Infrastructure et data management

Ce workpackage, piloté par Department of Health – (DH -Royaume Uni), établira un comité dédié aux infrastructures de recherches. Son objectif est de favoriser des actions communes favorisant l'accès à ces infrastructures, sans duplications d’activités entre les partenaires. Il vise également à harmoniser les normes, pratiques et protocoles de qualité dans tous les domaines pertinents à la mise en œuvre de la feuille de route recherche. Enfin ce WP développera un plan et d’une vision dite « FAIR » (findable, accessible, interoperable and reusable) pour le management des données.


WP6 : Communication, Dissémination, Création d’impact

Ce workpackage, piloté par le National Radiation Protection Institute (SURO – République Tchèque), sera dédié à la communication, au sein et en dehors du partenariat, des actions d’intégration menées dans le cadre du partenariat (formations, infrastructures,…) et de celles en lien avec les appels d’offres (diffusion des appels d’offre, communication sur les résultats scientifiques,..). La diffusion des connaissances produites par PIANOFORTE ciblera les décideurs, les autorités et les sociétés savantes ainsi que les organismes internationaux intéressés par l’amélioration de la radioprotection dans l’Union Européenne. Pour ce faire, ce WP s’appuiera sur le réseau mis en place par le WP 3.


WP7 : Organisation et management des Appels d’Offres

Ce workpackage, piloté par le National Centre for Research and Development (NCBR – Pologne), gèrera les trois appels d’offres principaux du partenariat PIANOFORTE, en accord avec les priorités définies dans le WP2. Le processus mis en place par ce WP sera conçu pour garantir la transparence, tout en préservant la confidentialité des informations traitées et prévenir les conflits d'intérêts en réponse aux appels d’offres.


Caractéristique

  • Durée : 5 ans
  • Budget : 46 M€ dont 30 M€ de la Commission Européenne et 16 M€ des Etats-Membres
  • 58 partenaires représentants 22 pays de l’UE + UK + Norvège

Contact